Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

15 avril 2006 6 15 /04 /avril /2006 11:37

Tarkan... Encore de la musique qui met de bonne humeur ! En plus, il faut l'avouer, un sacré beau garçon ! Et cette voix sensuelle à souhait, que sert la beauté de la langue turque...

En France, Tarkan a surtout été connu au moment de la sortie de sa chanson "Simarik"  (prononcer : "Sheumareuk" ; les fameux bisous...), sorti en 1994 en Turquie mais paru en France en 1998. L'album sur lequel se trouve la chanson est excellent, même s'il a été relativement formaté pour plaire en Occident. "Ölürüm Sana" (prononcer : "Eulurum Sana") est très rythmée, dans le même esprit que le tube de l'album. "Kir Zincirlerini" (pron. : "Keur Zindjilerini") reste dans la même veine, avec un passage parlé où la voix de l'Apollon turc se fait sensuelle à souhait. "Hepsi Senin Mi ?" (pron. : "Hèpsi Sénine Mi") est tout bonnement excellente. "Salina Salina Sinsice" (pron. : "Saleuna Saleuna Sinsidjé"), une chanson d'une grande beauté, une de mes préférées. "Ikimizin Yerine" (pron. : "Ikimizin Yériné"), une chanson plus douce, pas désagréable. J'avoue que j'aime moins la suivante, "Dön Bebegim"  (pron. : "Deune Bébéim"), un peu trop "variété" à mon goût. "Inci Tanem" (pron. : "Indji Tanème"), un très beau morceau, là encore plus doux. "Basina Bela Olurum" (pron. : "Basheuna Béla Olouroume") est un morceau plus proche de la musique turque traditionnelle, un régal ! "Gül Dölkum Yollarina" (pron. : "Gule Deulkoume Yollareuna"), plus proche de la variété turque, bien agréable. "Unut Beni" (pron. : "Ounoute Béni"), une des plus belles chansons de l'album, à découvrir absolument pour ceux qui ne la connaissent pas. "Beni Anlama" (pron. : "Béni Anelama"), une magnifique chanson douce, piano-violon, dans laquelle Tarkan donne toute la mesure de sa voix, frissons assurés, même sans comprendre le turc. "Delikanli çaglarim" (pron. : "Delikaneli Tshalarim"), atypique, avec guitare électrique et batterie façon pop, assez kitsch. A la fin de l'album, un remix de "Simarik" ("Malagutti Remix") assez sympa, avec un mélange de dance et de sons orientaux, plus rapide que l'original.

Une prochaine fois, je vous proposerai des choses sans doute moins connues en Europe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ankh-Neferkheperourê - dans Temple d'Hathor - Musique
commenter cet article

commentaires