Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

15 avril 2006 6 15 /04 /avril /2006 13:24

Devant le battage médiatique et l'enthousiasme de certains de mes proches, je me suis dit que j'allais lire le fameux "Da Vinci Code" qui faisait tant de bruit. Entreprise laborieuse ! J'ai d'abord eu beaucoup de mal à accrocher, le livre me tombait irrémédiablement des mains et il m'a fallu faire un réel effort pour parvenir à le lire en entier, je dois bien l'avouer. Moi qui suis généralement très prudent vis-à-vis de tout ce qui fait l'objet d'un battage médiatique, je reconnais que je suis tombé dans le panneau et qu'on ne m'y reprendra plus.

J'ai rarement lu quelque chose d'aussi ennuyeux. On présentait le livre comme une oeuvre de suspense, je n'y ai trouvé que des ficelles énormes qui ne laissaient pas un soupçon d'effet de surprise, à deux ou trois exceptions près ; pas besoin d'être un grand intellectuel pour deviner très vite ce qui va se passer. Tout comme l'intrigue, l'écriture est très médiocre, encore peut-on à la limite mettre ça sur le compte de la traduction. Les personnages manquent singulièrement de substance, sans parler des délires rocambolesques à partir de lieux communs. Le plus ahurissant, c'est que l'opération de marketing a été si bien menée que beaucoup se sont laissés prendre au piège d'un possible fonds de vérité dans tout ça. Il y a même des endroits où le caractère éminemment mercantile a donné lieu à une exploitation commerciale du filon, comme des visites sur le thème des lieux du "Da Vinci Code" : pathétique. Si encore on avait eu le plaisir de lire une bonne fiction bien ficelée, ça aurait pu passer. Mais là, on frise le ridicule.

Bref, je suis peut-être difficile et je vais sans doute à contre-courant, mais je n'ai pas aimé du tout. C'est à mon humble avis aussi  surfait que du Christian Jacq avec l'égyptologie. Qui a dit que j'allais me faire beaucoup d'amis ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Ankh-Neferkheperourê - dans Temple de Thot - Lectures
commenter cet article

commentaires

stella 01/07/2006 07:49

bien sûr que tu t'en fais des amis. Moi la prémière. Ce livre ne vaut pas qu'on y passe du temps. Je n'ai pas accroché non plus. A deux reprises j'ai laissé tomber. Il est là dans ma bibliothèque en poche.
Le film est égal au livre. Même Tom Hank a du mal à s'affirmer et se demande ce qu'il est venu faire dans cette galère.
Peut-être parce que le film est justement trés fidèle au livre. Bon je te passe le bonjour.
Une ex médiéviste dont on n'a pas demandé les services.....
bises

Dominique 12/06/2006 22:29

Entre la sortie du film et le renouvellement de l'engouement pour le roman, j'ai bien failli me laisser tenter à lire ce fameux roman; Des gens très bien de mes amis ont même fini par me convaincre. Mais l'esprit aiguisé de Nefred a heureusement tranché cet élan défaitiste, soumis aux penchants de la multitude; je n'encombrerai donc pas mon esprit d'hypothèses fumeuses et d'histoires sans âme.
Merci ami ; bzz du soir
Dominique K

Nefred 13/06/2006 07:09

Je t'assure, c'est un livre qui te tombe des mains comme rarement... Une vaste opération de marketing autour d'un roman médiocre. Heureux de t'avoir sauvée de ce péril !
Bizzz
Nefred