Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

22 avril 2006 6 22 /04 /avril /2006 14:01

Parmi les merveilles du musée égyptien du Caire, il y a une statue qui est particulièrement remarquable de vie : celle de Kaaper, appelée aussi "Sheikh el-Beled".

La statue dans sa vitrine, au musée du Caire.

La statue date de l'Ancien Empire, du règne d'Userkaf (Ve dynastie, IIIe millénaire av. JC), et a été découverte à Saqqarah, dans le mastaba (tombeau) de Kaaper (mastaba C8, au nord du complexe funéraire d'Userkaf), lors des fouilles d'Auguste Mariette en 1860. Elle est exposée dans l'aile gauche du rez-de-chaussée, dans la première salle consacrée à l'art de l'Ancien Empire (salle 42). Elle est conservée dans une vitrine, ce qui nuit un peu à sa visibilité, mais la met à l'abri.

 

C'est une sculpture en bois de sycomore de 1,12 m de haut, avec des yeux en albâtre, cristal de roche et pierre noire d'une étonnante vivacité (on a l'impression que la statue vous regarde, c'est saisissant). Les bras ont été sculptés à part et chevillés, de façon à donner plus de liberté au mouvement. A l'origine, l'ensemble était couvert d'une couche de stuc peint, qui ajoutait au réalisme ; aujourd'hui, elle a disparu.

Détail du visage (source : aegyptenfans ).

 

Le prêtre Kaaper est représenté debout, en mouvement, le pied gauche en avant et la main gauche tenant le bâton symbolisant son rang. Il est vêtu d'un pagne qui descend en-dessous des genoux. Contrairement à la tendance généralement idéalisante de la sculpture égyptienne, qui gomme les traits de la personnalité, il est représenté de façon réaliste, tout en rondeur - c'est une des rares représentations de personnages "ronds". Ce réalisme, qui émerge régulièrement dans l'art égyptien à différentes périodes, est ici remarquable.

La voici sans les reflets de la vitrine. 

Lors de la découverte de cette sculpture, les ouvriers égyptiens de Mariette trouvèrent qu'elle ressemblait au maire de leur village et lui donnèrent pour cette raison le surnom de "sheikh el-Beled".

 

La statuaire en bois se développe à partir de la IVe dynastie, mais étant donné la fragilité du matériau, peu d'exemples nous sont parvenus dans un aussi bon état que cette statue. Ne manquez pas de prendre le temps de l'admirer lorsque vous visiterez le musée du Caire.

 

Pour l'anecdote, étant donné que je suis "rond" moi aussi, une amie passionnée d'égyptologie elle aussi m'a surnommé "sheikh el-beled". Mais je ne me mettrai pas en pagne pour vérifier la comparaison !

Partager cet article

Repost 0
Published by Ankh-Neferkheperourê - dans Beit Kemet-Egypte antique
commenter cet article

commentaires

@nne marie 23/04/2006 09:54

Bon dimanche sheikh el beled ! !                            Bizzz du pays des pharaons                                      @nne marie

Ankh-Neferkheperourê 23/04/2006 12:32

Sabah el-kheir !
Bon dimanche à toi aussi, yâ Anne-Marie ! Tu ne trouves pas que je porte bien le pagne ? Et les yeux soulignés au khôl, ça le fait, non ?
Bizzz d'un rivage où je m'embarquerais bien pour l'Egypte
Nefred