Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

10 mai 2006 3 10 /05 /mai /2006 21:31

Les fossiles, voilà encore l'une de mes passions depuis l'enfance ; il fut un temps où je ramassais des pierres un peu partout, au grand dam de mes proches. Ce qui est passionnant avec les fossiles, c'est qu'ensuite il faut se documenter pour savoir à quelle espèce ils appartiennent, à quelle époque ils ont vécu, dans quel milieu ; ça amène à s'intéresser à la géologie... Bref, un ensemble de nouvelles portes à ouvrir, et c'est fabuleux. Et j'ai la chance de vivre dans une région très riche en fossiles, les calcaires de nos collines étant d'anciens fonds marins.

 

J'ai fait quelques recherches sur les fossiles récoltés sur le site du Castellas. Ce sont pour l'essentiel des Chlamys et des Bélemnites. Nous laisserons les Chlamys de côté, elles sont les ancêtres de nos coquilles St Jacques à l'ère Tertiaire.

 

Par contre, nous allons parler un peu des Bélemnites. Le nom de "bélemnite" leur a été donné au XVIe s., du grec "belemnon" signifiant "en forme de javelot". Dans l'Antiquité, on y voyait des pointes de flèche tombées du ciel et on les classait parmi les "pierres de foudre" ; au Moyen Age, on les appelait "doigts de St Pierre" ou bien entendu "doigts du Diable". Il faudra attendre le XVIIIe s. pour que les savants identifient une espèce fossile.

 

Reconstitution d'un Belemnite...

 

Les Bélemnites étaient des mollusques dotés d'un rostre, c'est-à-dire d'une coquille interne, vivant dans des mers chaudes peu profondes. En général, seul ce rostre en forme de balle de fusil s'est fossilisé, calcifié, comme sur les exemplaires que j'ai collectés au Castellas ; les parties molles ont disparu. Les Bélemnites ressemblaient un peu à nos seiches ou à nos calmars, avec des tentacules (une dizaine) pour attrapper la nourriture et de petites nageoires latérales ; leur taille pouvait aller jusqu'à 2 m de long. Ils sont très abondants au Jurassique et surtout au Crétacé (soit une période comprise entre 195 et 65 millions d'années), ce qui en fait des contemporains des  dinosaures et des ammonites, en même temps que lesquels ils disparaissent. Du fait de leur abondance et de leur bonne localisation dans le temps, ce sont des fossiles utiles pour repérer des périodes géologiques.

 

Sur ce dessin, la partie fossilisée est colorée en gris.

Les Bélemnites trouvés au Castellas ; on voit bien les petites cloisons à l'intérieur du rostre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Ankh-Neferkheperourê - dans Beit Nefred-Nefred et son univers
commenter cet article

commentaires