Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

5 juin 2006 1 05 /06 /juin /2006 11:30

Ce n'est pas que je sois resté un catholique fervent, mais cette mesure raffarinesque conservée qui consiste à faire travailler gratuitement les Français, soit disant pour une solidarité avec les handicapés et les personnes dépendantes, ça me hérisse ! Je m'explique...

Faire quelque chose pour venir en aide aux handicapés, c'est plus que nécessaire. Je suis bien conscient du problème, car plusieurs membres de ma famille sont handicapés et on ne fait pas grand' chose pour eux. Je peux même dire que si ma grand-mère est morte prématurément, c'est en partie parce que l'Etat l'a bien laissée seule avec le problème de son fils handicapé ; sans les solidarités familiales et de voisinage, elle n'aurait guère eu de soutien. Combien de lieux en France qui ne sont pas accessibles aux personnes handicapées ou à mobilité réduite, y compris des lieux publics,  parce que les règlementations qui en font pourtant obligation ne sont pas appliquées ? Combien de personnes handicapées qui vivent dans la misère parce qu'elles n'ont pas le secours de la solidarité familiale ? Où est l'Etat dans les questions concrètes qui touchent au quotidien des handicapés ?

 

Mais pour autant je n'approuve pas que la solution inventée par nos gouvernants plus que nantis soit de faire travailler tout un chacun gratuitement, en supprimant un jour férié. Nombreux sont les Français qui n'ont que de tous petits salaires et auxquels on ponctionne déjà des sommes énormes ; sans parler bien sûr des impôts injustissimes comme la TVA... Il y a là-dedans deux principes que je refuse catégoriquement :

- l'idée même de travailler gratuitement, de ne pas être payé pour son travail ; cela rappelle un ancien droit seigneurial qu'on appelait la corvée (chez nous, en Provence, c'était la "tasque"), journées de travail gratuits dues au seigneur. C'est une porte ouverte à tous les abus. Demain, une journée gratuite de solidarité avec ceci, une autre de solidarité avec cela...

- le fait de créer un nouvel impôt déguisé (il ne s'appelle pas "impôt", mais "journée de solidarité") en ponctionnant de façon aveugle et bien entendu toujours les mêmes, c'est-à-dire les salariés. Honnêtement, quand on voit les maisons luxueuses qui se construisent, les bateaux qui dorment dans nos ports, le train de vie de certains, on se dit que l'argent on pourrait le trouver ailleurs, et que ces gens-là, justement, pourraient faire leur devoir de solidarité. En ces temps de matraquage sur la coupe du monde, pourquoi nos richissimes vedettes du football ne sont-elles pas ponctionnées au nom de la solidarité ? Même chose pour les vedettes du cinéma, de la chanson ou de la télévision...

D'ailleurs, au passage, nos élus nantis de tous bords vont-ils reverser une journée de leurs pharaoniques indemnités pour la "journée de solidarité" ? J'en doute, leurs fortunes personnelles sont bien à l'abri derrière les privilèges républicains.

D'autre part, quand nous ne sommes pas trop naïfs, nous savons très bien que cet argent n'ira vraisemblablement pas aux personnes concernées, mais servira à combler les conséquences d'une gestion désastreuse des finances de l'Etat. On se souvient en son temps de la vignette automobile...

Apparemment, 60% des salariés français ne travailleront pas aujourd'hui. La plupart du temps, en prenant un congé ou une récupération (c'est ce que j'avais fait l'an dernier, malgré les menaces...) ; mais la journée est quand même prélevée, ceci dit on ne travaille pas. Pour les 40% d'autres, c'est le plus souvent contraint et forcé que l'on se rendra au travail ; et impossible d'y échapper pour peu qu'on ait un patron UMP qui traque la moindre dissidence.

Moralité : j'invite les salariés français qui sont obligés de se rendre à leur travail à la défense passive ! Pour une journée gratuite, donnons-leur en pour leur argent :

faisons acte de présence pour éviter les sanctions,

mais ne travaillons pas !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

@nne marie 07/06/2006 10:34

Coucou, j'espère que tout va bien pour toi ! ! ! ! ! ! Bonne journée et gros bisous! ! Bizzz @nne marie

Nefred 07/06/2006 13:39

Tout va bien, juste un peu débordé par le boulot et la fatigue qui s'en ressent. Merci pour beau messages, yâ ukhtî !
Bizzz
Nefred

@nne marie 06/06/2006 16:34

Nous avons un petit 36 sur internet mais pas loin de 40 sur mon balcon a l'ombre ! ! On va mourrir de chaud ! ! Mais Dieu merci les clim existent....pourvu que nous n'ayons pas de panne d'electricite ! ! Bonne journee et gros bisousBisous @nne marie

@nne marie 05/06/2006 12:27

Bien que pas du tout concernée par cette réforme, je trouve, avec ma vision lointaine, que tout cela est une vaste escroquerie tendant à donner bonne conscience aux dirigeants  ! ! bizzz @nne marie