Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

15 juillet 2006 6 15 /07 /juillet /2006 12:26

Aujourd'hui, nous allons voir un peu de vocabulaire qui peut être utile dans les soukh et les boutiques. Même si vous ne dites que quelques mots en arabe et que rapidement vous manquez de vocabulaire, ne vous inquiétez pas : ce sera apprécié, car vous aurez fait un effort que ne font pas la plupart des touristes.

Un touriste, justement, se dit sâyeH (masculin) / sâyHa (féminin). Pour faire comprendre que vous n'êtes pas un visiteur qui se déplace en troupeau, ou dans une boutique que vous n'êtes pas un néophyte en matière de négociation, vous pourrez employer l'expression : ana mesh sâyeH / ana mesh sâyHa !

mesh signifie "pas / ne pas" et est employé très couramment pour la négation en dialecte cairote.

ana mabsût (masculin) / ana mabsûta (féminin) signifie "je suis content (e) ". Pour dire "je suis très content", on dira ana mabsût 'awi.

ana za3lân (masc.) / za3lâna signifie "je suis fâché (e) " ; en général, le rituel de la négociation dans les boutiques comprend un moment où on fait mine de s'en aller, de ne pas être satisfait. Mais à utiliser en montrant bien qu'on plaisante, pour ne pas heurter son interlocuteur, hein...

shuf ! signifie "regarde ! " ; shuf da ! , c'est "regarde ça !". Momken ashuf ? veut dire "je peux regarder ?". Pour dire qu'on regarde juste, sans intention d'acheter, on peut dire ashuf, bass !

al-fulûs (le premier -u est très bref, on entend presque "flûs", ce qui a été adapté en français par "flouze" ), c'est l'argent. Par contre, al-fakka, c'est la petite monnaie, ou la monnaie qu'on rend. La monnaie égyptienne est la livre, qu'on appelle al-ginê en égyptien (sans doute un reste de l'influence britannique et de sa "guinée", monnaie aujourd'hui disparue).

mafîsh fulûs ! signifie "(je n'ai) pas d'argent" ; rassurez-vous, on ne vous croira pas !  On peut dire aussi ma3andîsh fulûs, je n'ai pas d'argent. Mafîsh (orthographié aussi mafeesh) est une expression typique d'Egypte et du Mashreq qui signifie "il n'y a pas" ; en arabe littéral, on dit mafî. Mafîsh mushkela signifie "pas de problème" (mafî mushkila en arabe littéral). Ma- est également une négation.

kam ? signifie "combien ? ". Bekam al-gallabeyya ? veut dire "à combien est la gallabeyya ?" ; on vous répondra : be ... ginê, "à ... livres", et là commencent les négociations !

khalâs signifie "cest tout / ça suffit" ; selon le ton que vous employez, ce mot vous permettra de dire que c'est tout ce que vous voulez acheter, par exemple, ou à vous débarrasser d'un marchand trop insistant (ça arrive parfois...).

lâ 3âyez (masc.) / 3âyza (fém.) Hâga, shokran signifie "je ne veux rien, merci".

rekhîs signifie "bon marché / pas cher" ; je vous déconseille de l'employer sans réfléchir... ghâli, au contraire, signifie "cher / coûteux". ghâli 'awi peut être employé pour dire "c'est très cher !" dans le sens de "trop cher" au cours de vos négociations.

Prononciation :

Pour l'essentiel, je vous renvoie au premier  article  que j'ai écrit sur le sujet.

Je rappelle que le -H (noté h majuscule) est le -h très fortement aspiré, qui vient du fond de la gorge.

Nous avons aussi rencontré -gh, qui est une gutturale un peu compliquée pour un gosier occidental ; en gros, c'est comme un -r guttural prononcé dans le fond de la gorge et "graseillé", c'est-à-dire comme si on gargarisait.

Bon, c'est déjà pas mal pour aujourd'hui, non ? Nous continuerons la prochaine fois. Yalla, on apprend !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

:0002:@nne marie :0002: 17/07/2006 05:48

Un grand coucou matinal ! ! Bisous de la mer rouge@nne marie

Nefred 17/07/2006 12:04

Bonne semaine à toi aussi, yâ ukhtî !
Très matinal le coucou, en effet !
Bizzz de Provence
Nefred

SHERYNE 16/07/2006 13:40

Bonjour Nefred
Celas me rappelle des souvernirs, mais precison que le maitre mot est negocier,negocier,negocier car les touristes même habiller de la maniere de làbas et memes si il sont typer on les repaire vite et touriste=argent alors attention eventuellement au taxi negocier le prix avant d'embarquer car le compteur ne compte pas si tu connait des astuce Nefred fait en nous part du genre "combien la jellaba? trois guiné ! alros demander ci c'est le prix de deux (celas marche toujours)
a plus

Nefred 17/07/2006 00:44

Bonjour, Sheryne!
C'est sûr qu'un étranger est vite repéré ; par contre, il faut connaître les règles du jeu et savoir prendre le temps. Tu as raison, on reparlera des négociations dans un prochain article. Disons que pour un client égyptien, le prix que le marchand souhaite obtenir au minimum est multiplié disons par 3 ; pour un touriste, ce sera environ multiplié par 5. Comme tu l'indiques très justement, acheter plusieurs produits est une tactique qui fonctionne bien ; j'ai vu faire mes parents, qui ont pratiqué pendant plusieurs années les soukhs d'Arabie Saoudite, et mon père emploie souvent cette méthode lui aussi.
Pour les taxis, c'est comme dans de nombreux pays en effet, il faut négocier le prix de la course au départ, exactement comme au soukh ( on fait aussi ça en Turquie). On a tout intérêt aussi à avoir repéré un peu le trajet sur un plan de la ville, au cas où le chauffeur décide de faire des détours...
Bises
Nefred

:0026:Théti-Chéri 16/07/2006 13:30


Holala, ça deviens compliqué !
Je voulais juste te souhaiter un bon et merveilleux dimanche
Bisous, bisous ya akhî.

Nefred 17/07/2006 00:36

Mais non, ce n'est pas compliqué, yâ ukhtî ! Un peu d'entraînement, et mafeesh mushkela !  ; )
J'espère que tu as passé toi aussi un bon dimanche.
Bises de Provence
Nefred

:0002:@nne marie :0002: 15/07/2006 23:27



Bravo Nefred, tu as super bien expliqué qu'il y a certaines lettres qu'il nous est totalement impossible à prononcer  ! ! !  ! Bisous du soir @nne marie

Nefred 17/07/2006 00:46

Sacrée Anne Marie ! Mais non ce n'est pas totalement imprononçable : un peu d'entraînement et d'oreille, et hop ! Surtout en dialectal, c'est beaucoup plus facile qu'en arabe littéraire.
Bisous
Nefred