Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

21 juillet 2006 5 21 /07 /juillet /2006 02:22

Au moment de son couronnement, le roi d'Egypte reçoit ce qu'on appelle le protocole, ou titulature royale, une liste de 5 noms qui le distinguent des autres souverains, mais constituent aussi une sorte de programme du règne.

Tout d'abord, le Nom d'Horus, ce dieu étant le modèle du souverain égyptien ; ce nom est placé dans ce qu'on appelle un serekh, représentation symbolique de la façade du palais royal surmontée du faucon d'Horus. Ce nom est en quelque sorte celui du roi divinisé. C'est le titre le plus ancien, apparu dès les toutes premières dynasties.

Vient ensuite le Nom des Deux Maîtresses, ou nebty, qui place le roi sous la protection symbolique des déesses Nekhbet, Vautour de la Haute-Egypte, et Ouadjet, Cobra de la Basse-Egypte. On retrouve de ce fait le vautour et le cobra du le front du roi, dans sa couronne. Ce nom, qui est noté en étant précédé du vautour et du cobra, ne devient obligatoire dans les titulatures qu'à partir de la XIIe dynastie.

Puis le Nom d'Horus d'Or, précédé d'une représentation du dieu assis sur un signe représentant l'or (nebou). Il exprime à travers le symbole de l'or, chair des dieux, l'immortalité du roi, ainsi que sa victoire sur les ennemis.

Suit le Nom de Roi de Haute- et de Basse-Egypte, Nesout bity, littéralement "Celui qui appartient au Roseau (=Haute-Egypte) et à l'Abeille (=Basse-Egypte)". Là encore, Roseau et Abeille se retrouvent souvent dans l'iconographie royale pour symboliser le règne du roi sur l'ensemble du pays. C'est le nom que le roi adoptera à partir du jour de son couronnement, celui sous lequel il sera désormais désigné, et qui figurera dans ses cartouches précédé du roseau et de l'abeille ; c'est pourquoi on l'appelle aussi nom de couronnement. Il est d'usage depuis l'Ancien Empire. A ce nom était souvent associé le qualificatif de Neb taouy, "Maître des Deux Terres".

Le dernier nom est le Nom de Fils de Rê, se-Rê, souligne l'origine divine du roi et sa filiation avec le dieu Rê. C'est le nom qu'il porte de sa naissance jusqu'à son accession au trône ; c'est pourquoi on l'appelle aussi souvent nom de naissance, pour le distinguer du nom de couronnement. Lui aussi est écrit dans un cartouche, précédé d'un canard signifiant "fils" et d'un disque solaire. Il apparaît également dès l'Ancien Empire. A ce nom était souvent associé le qualificatif de Neb khaou, "Maître des Couronnes".

Voici à présent un exemple de titulature complète, celle d'Amenhotep III (en grec Amenophis III) :

Nom d'Horus : Her ka ouser kha em Maât (Horus, taureau puissant qui apparaît radieux en tant que Maât)

Nom des Deux Maîtresses : Nebty semene hep segereh taouy  (Nebty, qui établit durablement les lois et apaise le Double Pays)

Nom d'Horus d'Or :  Her en neb neb âa khepesh houe Setetyou  (L'Horus d'Or, à la grande puissance, qui terrasse les Asiatiques)

Nom de Roi de Haute- et de Basse-Egypte : Nesout-bit Neb Maât Rê  (Roi de Haute et de Basse-Égypte, Rê est le seigneur de la Justice)

Nom de Fils de Rê : sa ra imen hetep heqa Ouaset  (Fils de Rê, Amon est satisfait, prince de Thèbes)

Remarquez au passage que notre conception de l'histoire égyptienne, à travers la tradition transmise par les Grecs, a conservé pour nommer les rois égyptiens le plus souvent une partie de leur nom de naissance (ici "imen-hetep", transposé en Amenhotep ou Amenophis).

 

Un second exemple en images : les deux cartouches de Ramsès II sur la façade du grand temple d'Abu Simbel.

A gauche, le cartouche du Nom de roi de Haute- et Basse-Egypte, ou nom de couronnement, surmonté du roseau et de l'abeille ; à droite, le cartouche du Nom de Fils de Rê, ou nom de naissance, surmonté du canard et du disque solaire.

Le cartouche, appelé shenou en égyptien, est le symbole de la course du soleil, ou symbole de l'univers. Il protège le roi par son pouvoir magique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires