Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

22 juillet 2006 6 22 /07 /juillet /2006 15:01

Derniers symboles de la royauté égyptienne qui nous seront utiles : la barbe postiche et la queue de taureau.

 

Le roi mésopotamien Hammurabi porte lui aussi une barbe tressée, selon la tradition des peuples sémitiques (stèle d'Hammurabi, XIIe s. av. notre ère, musée du Louvre, Paris).

 

On sait l'importance du port de la barbe dans certaines civilisations antiques, en particulier orientales (par exemple chez les souverains mésopotamiens), qui relève sans doute d'une très ancienne tradition des peuples sémitiques. Le port de la barbe a d'ailleurs gardé une signification forte dans le judaïsme et l'islam.

 

La barbe courte et carrée de Narmer sur sa célèbre palette (vers 2950 av. notre ère, musée égyptien du Caire).

La barbe courte et trapézoïdale de Mykerinos (stèle de Mykerinos avec Hathor et la divinité du nome de Diospolis, vers 2480 av. notre ère, musée égyptien du Caire).

La barbe postiche, dans l'Egypte antique, est portée par les dieux et le roi. Elle les distingue des simples mortels. Il s'agit d'une barbe longue et tressée portée sur le menton et qui était fixée aux oreilles ou au bandeau de la couronne. Elle est elle aussi un symbole de l'essence divine du roi. La barbe royale est droite, alors que celle des dieux est en principe recourbée en bas ; cette règle n'est pas toujours respectée selon les époques. De plus, le roi défunt porte la barbe recourbée, car il apparaît alors sous sa forme divinisée. La forme et la longueur de la barbe postiche connaîtra des variantes selon les périodes : courte et carrée aux époques les plus anciennes, puis rectangulaire, trapézoïdale ou cylindrique par la suite.

 Barbe trapézoïdale de Ramsès II à Abu Simbel.

Barbe tressée cylindrique du masque funéraire de Toutankhamon. La barbe est recourbée, signe en principe réservé aux dieux, ce qui peut surprendre au premier abord : mais il s'agit ici du roi défunt, donc divinisé, nouvel Osiris en quelque sorte.

Enfin, la queue de taureau est attachée à la ceinture du roi. Elle a pour fonction de lui conférer la puissance de l'animal sacré. Il s'agit sans doute, là encore, d'une très ancienne tradition, le culte des bovins comptant parmi les plus anciens dans cette région du monde.

Le roi faisant une offrande à Amon : remarquer la queue de taureau qui pend à sa ceinture, à l'arrière de son pagne (détail de l'une des colonnes de la salle hypostyle du temple de Karnak).

Nous avons à présent tous les éléments en main pour identifier un roi dans les représentations égyptiennes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

:0002:@nne marie :0002: 23/07/2006 19:15


Alors Nefred, fais bien attention à toi et gros bisous en attendant samedi prochain! !@nne marie

Nefred 24/07/2006 00:22

Je penserai bien à toi durant cette semaine, régale-toi bien et ramène-nous de beaux sujets pour ton blog, yâ ukhtî !
Bizzz
Nefred

Domi 22/07/2006 17:57

Salut prolifique Nefred
Je te vois bien à l'ombre de ton antre, loin du soleil ravageur, les pieds dans une bassine d'eau fraiche, le ventilo dans le dos à écrire tous ces articles ma foi, très documentés;
le souvenir d'une ancienne lecture teintée d'astrologie , parle des phases de 2010 ans consacrées à une partie du zodiaque: nous venons de quitter l'ére du poisson (symbole du christianisme, signe d'eau, des sentiments, de la culpabilité, des pêcheurs...), avant signe du Belier, plus anciennement celui du taureau(le boeuf APIS, peut être la queue du taureau !!). Et à chaque période, un peuple, un style architectural ou artistique, une représentation particulière des Dieux.
Bzz
Domi

Nefred 24/07/2006 19:57

Coucou ô Domi !
Non non, je ne suis pas les pieds dans une bassine d'eau le ventilo dans le dos : je suis en gallabeya avec la clim' dans le dos, un peu d'encens qui brûle, un verre de karkadé ou de café à la cardamome, un peu de musique égyptienne... mais effectivement caché derrière mes persiennes closes, qui servent de temps en temps de moucharabieh à mon chat pour regarder ce qui se passe dans la rue....
L'ère du Taureau Apis : ce serait merveilleux ! Dévorons le Poisson dans un grand aïoli, et yalla !
Bizzz
Nefred