Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

20 août 2006 7 20 /08 /août /2006 18:03

Le marché de Khân el-khalili, situé en plein coeur du quartier historique de la ville islamique du Caire, est un des plus vastes du monde arabe. Même si le tourisme de masse y a introduit des aspects justement « cliché touristique », il n'en demeure pas moins que le quartier recèle des trésors, tant dans les boutiques que dans son architecture et ses monuments. Autant dire qu'une promenade au "Khân", comme on l'appelle, s'impose lors d'un séjour au Caire, et que  curiosité et attention aux détails sont de mise.

On peut considérer que ce véritable quartier commerçant s'étend entre shâri' el-Azhar, shâri' Bûr Sa' îd, shâri' el-Mansûryya et les vestiges de l'enceinte d'el-Qahira au niveau des portes Bâb el-Futuh et Bâb en-Nasr, sur lesquelles débouchent respectivement deux grandes artères : shâri' el-Muizz li-Din Allah et shâri' el-Gamaleyya. A l'ouest, de l'autre côté de shâri' Bûr Sa' îd, se trouve un autre marché, celui d'el-Muski.


Le vaste marché qu'est le Khân a été fondé à la fin du XIVe s. par l'émir Jaharks el-Khalili, qui lui a laissé son nom. Le quartier fut en grande partie remodelé par le sultan Ghawri au XVIe s. , à l'époque ottomane. Depuis l'origine, on y trouve une multitude de produits venant de toute l'Egypte, mais aussi de tout le Proche- et Moyen-Orient. On peut dire qu'on trouve à peu près tout dans cet immense marché, depuis les produits les plus courants jusqu'aux pièces d'artisanat de qualité et même de véritables oeuvres d'art. Certaines échoppes sont aussi des ateliers, même si là encore l'aspect touristique tend à prendre le pas. Ceci dit, il faut savoir apprécier dans le Khân ce qui subsiste d'authentique et tâcher de faire abstraction du reste. Il rassemble presque un millier de boutiques !
Une boutique touristique présentant divers aspects de l'artisanat égyptien.

Dans l'architecture islamique, on appelle khân un caravansérail situé à l'intérieur de l'enceinte d'une ville, par opposition au caravansérail isolé formant une étape pour les convois sur les routes caravanières. Le khân nécessite des fortifications moins impotantes et offre plus d'espace pour les entrepôts et surtout pour les boutiques. A l'origine, il s'agissait comme son nom l'indique d'un vaste espace clos entourant une cour autour de laquelle s'ordonnaient entrepôts et boutiques, et dans laquelle étaient dressées des échoppes. L'une des portes de l'ancien khân subsiste d'ailleurs vers le milieu de shâri' Sikkit el-Badistan, l'une des rues transversales. Tout autour se sont développées des rues commerçantes (sûq), et, selon la tradition des villes musulmanes, on trouve dans le périmètre mosquées, fontaines et madrasa.

Un exemple des merveilles architecturales du quartier : la mosquée el-Aqmar.


 

Les Egyptiens fréquentent plutôt la zone située au nord de shâri' Sikkit el-Badistan et la zone ouest, du côté d'el-Muski.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

:0026: Théti-Chéri 20/08/2006 21:17

Coucou ya akhî, que de merveilles nous allons voir, tu aurais pu marquer d'une croix, l'hotel ou nous allons dormir, c'est dans le secteur, si je me rappelle bien ;o)
Bisous, bisous et à bientôt.

Nefred 21/08/2006 06:22

Coucou, yâ ukhtî !
Tu te rends compte, ça va être magique d'être en plein milieu de ces merveilles ; tu as intérêt à prévoir une laisse pour le Nefred, parce qu'il ne va plus savoir où donner de la tête et tu risques de le perdre ! looool
Pour l'hôtel, promis, je prépare un plan !
Bisous
Nefred