Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

24 août 2006 4 24 /08 /août /2006 11:46

Voici à présent un autre hymne de l'Egypte antique, adressé à Osiris. Il est issu d'un célèbre papyrus, le Papyrus d'Ani, dont nous reparlerons pour sa valeur artistique, mais aussi pour la connaissance des croyances des anciens Egyptiens ; nous reviendrons aussi à l'occasion sur le mythe d'Osiris. Ce papyrus, découvert à Thèbes en 1887, fut vendu au British Museum en 1888. Il contient ce qu'on appelle le Livre des Morts.

Un mot sur Ani. C'était un scribe royal d'un rang semble-t-il assez élevé, d'après les titres que mentionne le papyrus. Il est dit "aimé du roi des Deux Terres".

 

 

" Hommage à Toi, Osiris, Seigneur d'éternité, Roi des Dieux, dont les noms sont nombreux, dont les formes sont sacrées, Toi forme cachée dans les temples, dont le Ka est sacré. Tu es le gouverneur de Tattu1, et aussi le puissant à Sekhem2. Tu es le Seigneur auquel des louanges sont attribuées dans le nome de Ati, Tu es le Prince de la nourriture divine à Anu3. Tu es le Seigneur qui est commémoré à Maati, l'Ame Cachée, le Seigneur de Qerrt4, le Souverain suprême de Hineb-Hedj5. Tu es l'âme de Rê, son propre corps, Tu as Ta dernière demeure à Henensu6. Tu es le bienfaisant, et es loué à Nart. Tu as élevé ton âme. Tu es le Seigneur de la Grande Maison7 à Khemenu8. Tu es le puissant des victoires à Shas-hetep9, le Seigneur d'éternité, gouverneur d'Abtu10. Le chemin de Ton trône est à Ta-Tcheser11. Ton nom est reconnu dans la bouche des hommes. Tu es la substance des Deux Terres12. Tu es Tem, le nourrisseur de Kau, le Gouverneur des Compagnies des dieux. Tu es l'Esprit bienfaisant parmi les esprits. Le dieu de l'Océan Céleste13 a tiré de Toi ses eaux. Tu envoyas le vent du nord à la tombée du jour, et le souffle de Tes narines à la satisfaction de ton coeur. Ton coeur a renouvelé sa jeunesse. Les étoiles dans les hauteurs célestes Te sont soumises, et les grandes portes du ciel s'ouvrent devant Toi. Tu es celui auquel des louanges sont adressés dans le ciel du sud, et des remerciements Te sont adressés dans le ciel du nord. Les étoiles impérissables sont sous Ta surveillance, et les étoiles qui ne se couchent jamais sont tes trônes. Des offrandes apparaissent devant Toi sur l'ordre de Geb14. Les Compagnies des Dieux te louent, et les dieux du Touat15 hument la terre en Te rendant hommage. Les parties les plus lointaines de la terre s'inclinent devant Toi, et les limites du ciel T'implorent de leurs supplications quand elles Te voient. Tu domines ceux qui sont sacrés, et toute l'Egypte T'offre des actions de grâce quand elle rencontre Ta Majesté. Tu es un Esprit-Corps lumineux, le gouverneur des Esprits-Corps ; permanent est Ton rang, établi est Ton pouvoir. Tu es le Sekhem16 bienfaisant de la Compagnie des Dieux, gracieux est Ton visage, et aimé de celui qui le voit. La crainte de Toi s'étend sur toutes les terres en raison de Ton amour parfait, et tout le peuple Te fait des offrandes. Tu es le seigneur qui est célébré dans le ciel et sur la terre. Nombreuses sont les clameurs qui s'élèvent pour Toi lors de la fête d'Ouat, et d'un seul coeur et d'une seule voix l'Egypte lance pour Toi des cris de joie.


Tu es le Grand Chef, le premier parmi Tes frères, le Prince de la Compagnie des Dieux, l'instaurateur du Bien et de la Vérité partout dans le monde, le Fils qui a été placé sur le grand trône de son père Geb. Tu es l'aimé de Ta mère Nout17, le puissant de vaillance, qui a vaincu le démon Sebau18. Tu T'es levé et as frappé Ton ennemi, et inspiré la crainte à Ton adversaire. Tu as apporté la frontière des montagnes. Ton coeur est ferme, Tes jambes sont bien campées. Tu es l'héritier de Geb et de la souveraineté des Deux Terres. Il a vu ses splendeurs, il a décrété pour lui la conduite du monde par Ta main aussi logntemps que dureront les temps. Tu as fait cette terre de Ta main, et les eaux, et les vents, et la végétation, et tous les troupeaux, et toutes les volailles à plumes, et tous les poissons, et tout ce qui rampe, et tous les animaux sauvages. Le désert est la possession légitime du fils de Nout. Les Deux Terres sont satisfaites de Te couronner sur le trône de ton père, comme Rê.


Tu T'es lové dans l'horizon, Tu as placé la lumière au-dessus des ténèbres, Tu as envoyé l'air de Tes plumes, et Tu as inondé les Deux Terres comme le Disque solaire au leve du jour. Ta couronne pénètrent les hauteurs du ciel, Tu es le compagnon des étoiles, et le guide de chaque dieu. Tu es bienfaisant dans Tes décrets et Tes paroles, le préféré de la Grande Compagnie des Dieux, et l'aimé de la Petite Compagnie des Dieux.


Sa soeur Isis le protégea, et a repoussé les démons, et détourné les calamités du mal. Elle prononça le charme avec le pouvoir magique de sa bouche. Sa langue était parfaite, et ne butait jamais sur un mot. Bienfaisante dans les ordres et les mots était Isis, la femme des formules magiques, l'avocate de son frère. Elle le chercha inlassablement, elle erra sur cette terre dans le chagrin, et elle ne s'arrêta pas avant de l'avoir trouvé. Elle fit de la lumière avec ses plumes, elle créa l'air avec ses ailes, et elle poussa les lamentations funéraires pour son frère. Elle souleva les membres inactifs dont le coeur était inerte, elle tira de lui son essence, elle fit un héritier, elle éleva l'enfant dans la solitude, et l'endroit où il était n'était pas connu, et il grandit en force et en taille, et sa main était puissante dans la Maison de Geb19. La Compagnie des Dieux se réjouit, se réjouit, à la venue d'Horus, le fils d'Osiris, dont le coeur était ferme, le triomphant, le fils d'Isis, l'héritier d'Osiris. "

Geb et Nout, dont est issu Osiris.

 

Notes explicatives :

1- Tattu : Busiris (auj. Abusir).

2- Sekhem : Letopolis.

3- Anu : Héliopolis (auj. Ayn es-Shams, près du Caire).

4- Qerrt : Eléphantine (auj. Aswan).

5- Hineb-Hedj : la "Muraille Blanche", Memphis.

6- Henensu : Herakleopolis (auj. Ahnas).

7- La Grande Maison : Per-aha, c'est-à-dire le palais royal.

8- Khemenu : Hermopolis.

9- Shas-hetep : Hypselis (auj. Shobt).

10- Abtu : Abydos.

11- Ta-tsheser : une partie d'Abydos.

12- Les Deux Terres : l'Egypte, qui réunit la Haute et la Basse Egypte.

13- L'Océan Céleste : Noun.

14- Geb : la Terre.

15- Touat : l'Au-Delà.

16- Sekhem : sceptre symbolisant le pouvoir (voir sceptres ) ; ici, le pouvoir, l'autorité.

17- Nout : le Ciel.

18- Sebau : démon personnifiant les forces des ténèbres.

19- La Maison de Geb : les vallées et les montagnes de la terre, la terre.

 

NB : toutes les illustrations placées dans le texte antique proviennent du papyrus d'Ani.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

:0026: Théti-Chéri 24/08/2006 20:18

Bonsoir Nefred,
Magnifique papyrus et très beau texte ;o)
Bonne soirée.

Nefred 26/08/2006 10:29

Sabah el-kheir, yâ Theti !
C'est vrai qu'il est très beau ce papyrus, dommage qu'il soit au British Museum et pas en Egypte...
Il va falloir que nous apprenions les hymnes pour ne pas courroucer les dieux d'Egyptte, tu crois ? looool
Gros bisous
Nefred

@nne marie :0010: 24/08/2006 13:23

  merci pour toutes ces précisions ! !  Bisous    @nne marie

Nefred 26/08/2006 10:26

'afwan, yâ ukhtî !
Gros bisous
Nefred