Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

5 septembre 2006 2 05 /09 /septembre /2006 02:02

 Vue aérienne du site.

 

Devant ce temple funéraire, qui fut l'un des plus vastes de la rive occidentale thébaine, se dressaient les célèbres sculptures monumentales connues sous le nom de « colosses de Memnon ». Des fouilles, en particulier celles menées par les archéologues suisses, ont permis de se faire une idée plus précise de cet édifice, dont il ne reste que bien peu de vestiges sur place. Il fut pour l'essentiel construit à la fin du règne d'Amenhotep III.


En effet, le complexe du temple servit de carrière dès l'Antiquité. De nombreux de blocs figurant des scènes de la fête Sed ont été réutilisés dans le temple de Khonsou, érigé à Karnak sous le roi Herihor. D'autres éléments de reliefs ont été retrouvés dans les fondations du temple funéraire de Merenptah, situé à peu de distance.

Localisation du temple dans l'ensemble de la nécropole thébaine.


 

Contrairement aux autres complexes funéraires de la nécropole thébaine, le temple n'était pas situé à la limite de la zone désertique, mais en grande partie partie sur des terres cultivables, donc inondables. Seul le sanctuaire, bâti sur un tertre au-dessus de la zone inondable, émergeait totalement des eaux lors de la crue du Nil. Il y avait là sans doute une symbolique rappelant l'émergence du monde hors de l'Océan Primordial. Cependant, cette localisation particulière fragilisa les constructions, qui en outre se révélaient trop lourdes pour le sol meuble.

Plan sommaire des structures révélées par les fouilles.


 

Les fouilles ont révélé la présence d'au moins trois pylônes. Depuis le premier pylône, dont l'entrée était flanquée par les fameux colosses, le complexe du temple se développait sur une longueur considérable de 500m, pour une largeur estimée à 700m ! Cela un fait un temple plus vaste encore que le complexe d'Amon à Karnak Il était construit en briques crues, grès et de calcaire. Une stèle retrouvée dans le complexe de Merenptah mentionne différentes structures comprises dans l'enceinte du temple.

Autre vue aérienne avec les colosses au premier plan.


 

Les trois pylônes étaient semble-t-il séparés par des cours intérieures. La grande cour à péristyle, ou cour solaire, située derrière le troisième pylône et reliée à celui-ci par une allée de sphinx, est le seul secteur dont on puisse évaluer avec une précision relatives les dimensions et aménagements. Cette cour était bordée sur trois côtés de trois rangées de colonnes, alors que le côté ouest présentait quatre rangées de colonnes papyriformes. Des vestiges suggèrent également la présence de colosses osiriaques. Au-delà, contre ce côté occidental de la cour, se développait le sanctuaire précédé d'une ou plusieurs salles hypostyles dont tout ou presque a disparu ; seuls subisitent des fragments, bases de colonnes, fûts lisses et chapiteaux paryriformes à ombelle épanouie. L'aspect de l'ensemble devait être proche de la cour édifiée par Amenhotep III au temple de Louqsor, sur la rive est. Enfin, une grande stèle commémorative du règne d'Amenhotep III a été retrouvée au niveau du troisième pylône ; il devait à l'origine y en avoir une paire de chaque côté de l'entrée, à l'intérieur de la cour.

La colonnade d'Amenhotep III au temple de Luqsor, sur la rive orientale, peut donner une idée de ce à quoi ressemblait son temple funéraire.


Le temple était essentiellement dédié à Amon, mais aussi à Ptah-Sokar-Osiris, divinité memphite pour laquelle un petit temple de calcaire a été érigé au nord du complexe ; il avait sa propre entrée flanquée de deux statues monumentales représentant le roi ; mais il a été totalement démonté pour servir de carrière de pierres et c'est à peine si on peut encore distinguer ses fondations. On a également retrouvé des statues de Sekhmet ; on estime qu'elles étaient très nombreuses, certaines assises, d'autres debout.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

:0026: Théti-Chéri 09/09/2006 13:54

C'est pas des herbes de Toulouse, c'est des violettes, je pensais que ça se fumait, mais apparement pas, ça doit être du vulgaire thé alors ptdrrrrrrrrrrrrr
Bussa kebir men Toulouse, yâ akhî !

Nefred 10/09/2006 22:28

Hé bien je crois qu'on s'est bien trouvés, yâ ukhtî ! On fait la paire ! Et qu'est-ce que ça va être quand le trio va être réuni à Hurghada avec notre toute aussi délirante Anne-Marie.... lol
Je vous adore, les filles !!!
Bussa kebir men Ollioules
Nefred

:0026: Théti-Chéri 05/09/2006 21:35

Kikoo,
Je pensais que c'était un labyrinthe son temple, mais ca n'a rien à voir lolll
Oui j'ai bien pu lire ça !!!
ha ! J'ai l'air de m'y connaitre en Egyptologie tout comme dans les vaches Espagnole mdrrrrrrr
Bisous, bisous
P.S. Toujours pas de nouvelles de la SNCF, patience! Patience! lolll

Nefred 07/09/2006 05:33

Coucou !
Euh, Theti, tu es sûre que tu prépares sérieusement le voyage ? Arrête de fumer des herbes de Toulouse ! Ca, c'est à force de lire Christian Jacq ! loooool
Comme tu dis, patience, patience pour la SNCF... Dans 3 mois, inch Allah, nous serons sur le départ, ma poulette ! Tayyeb !
Bussa kebir men Ollioules, yâ ukhtî !
Nefred
 

Indira 05/09/2006 20:19

Les colosses de Memnon m'ont toujours fascinés par leur histoire.@ +Indira...soleil rouge

Nefred 05/09/2006 20:23

C'est vrai que c'est une histoire bien particulière que celle de ces colosses. Je leur dirai bonjour de ta part en décembre, inch Allah !
A bientôt
Bises
Nefred

@nne marie :0010: 05/09/2006 07:04

Tu verras, ils sont en cours de restauration par une mission roumaine, si je me souviens bien ! ! !  à+.  Bisous  @nne marie

Nefred 05/09/2006 17:44

Pas mal ta nouvelle chorégraphie, yâ ukhtî ! lool
J'ai hâte de voir ce site avec de nouveaux yeux !
Bisous
Nefred