Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

5 septembre 2006 2 05 /09 /septembre /2006 21:55

Le 15 septembre prochain, à la veille des Journées européennes du Patrimoine, le musée des Arts décoratif de Paris va réouvrir ses portes au public après une dizaine d'années de travaux. Une grande nouvelle qui réjouit tous les amoureux des arts décoratifs. Le musée possède un fonds exceptionnel, qui témoigne de la richesse de notre patrimoine décoratif, du Moyen Age à nos jours. Ce sont  5 000 pièces qui seront présentées ! Parmi elles, des merveilles rarissimes, comme ces papiers peints des XVIIIe et XIXe s., parmi tant d'autres bien entendu.

La conception du nouveau musée promet de renouveler le plaisir de ceux qui avaient l'habitude d'y aller régulièrement admirer les collections permanentes ou les extraordinaires expositions temporaires. Créé en 1905 dans le pavillon de Marsan, à l'extrémité du palais du Louvre, il entre dans le XXIe s. en remplissant plus que jamais la mission qui est la sienne : "entretenir en France la culture des arts qui poursuivent la réalisation du beau dans l'utile", selon l'esprit de ses fondateurs.

Restauration des boiseries de l'hôtel Talairac, d'époque Directoire (vers 1790) : à gauche, l'état avant restauration : spectaculaire !

 

Parmi les surprises de taille, la reconstitution totale de plusieurs intérieurs complets, baptisés "period rooms",  témoignant de différentes époques. Un travail extraordinaire de restauration et de mise en situation, qui permettra de se plonger dans la réalité d'une époque. Ces period-rooms seront au nombre de 8 : pour le XVIIIe, le cabinet doré de l'hôtel de Rochegude à Avignon (début du XVIIIe), le salon Talairac et le salon de l'hôtel de Serres (époque du Directoire) ;  pour le XIXe,  une chambre à coucher Louis-Philippe (1838) et une salle à manger d'Eugène Grasset (vers 1880) ; pour le XXe s.,  l'appartement de Jeanne Lanvin (1920-1922), une salle à manger par Louis Süe et Paul Mare (1921), et le bureau-bibliothèque de Pierre Chareau (1925) pour le pavillon de l'Ambassade française. Tout y sera : boiseries, tentures, mobilier.

L'extraordinaire salle de bain de Jeanne Lanvin (1920-1922).

Ouverte depuis 2004, la galerie des Bijoux fait le lien avec le musée de la Mode voisin, une autre merveille des espaces muséologiques parisiens.

Sur le site du musée, vous pouvez découvrir le chantier et son déroulement, les plans du futur musée, les restaurations menées et les projets. Bravo à tous ceux qui ont oeuvré pour nous offrir ce superbe hommage au fameux "goût français" et à ces savoir-faire que le monde nous envie. Et aussi hommage rendu à ces générations d'artistes et artisans qui, par leur travail et leur talent, ont façonné notre cadre de vie et permis à la culture française de rayonner bien au-delà des frontières de la francophonie. Loin d'être des arts "mineurs", les arts décoratifs forment cette longue chaîne ininterrompue qui fait entrer l'art dans le quotidien et imprime une marque de beauté à ce qui pourrait n'être qu'utilitaire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

@nne marie :0010: 06/09/2006 05:52

Bon mercredi et gros bisous de la terre des pharaons ! !   @nne marie

Nefred 07/09/2006 05:35

Anne Marie, mon rayon de soleil égyptien quotidien ! Alf shokr, yâ ukhtî !
Gros bisous des rives de Méditerranée
Nefredek