Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

24 septembre 2006 7 24 /09 /septembre /2006 23:47

L'architecture de la mosquée el-Azhar traduit sans doute mieux que toute autre toutes les influences qui se sont combinées au fil des siècles pour faire l'originalité et la qualité de l'architecture islamique égyptienne. Ces ajouts successifs donnent un ensemble particulièrement riche : 6 minarets (seuls 5 sont conservés) , 9 entrées, 29 portiques ou madrasa destinés à l'enseignement !

 

 L'entrée principale de la mosquée, qui date de l'époque ottomane.

 


Les travaux de construction de la mosquée el-Azhar, lancés par Gawhar es-Siqilli au nom du calife fâtimide el-Mu'izz li-Dîn Allah, furent menés en deux ans seulement, de 970 à 972. Cette mosquée originelle, qui ne comprenait qu'un seul minaret, se trouve au coeur de la mosquée actuelle. Au XIIe s. , un premier agrandissement, sous le calife el-Hâfiz, consista à élargir la partie couverte de l'édifice et à établir un couloir de chaque côté de la cour intérieure, avec des arcades reposant sur des colonnes de marbre. Une partie du décor de stuc de ces deux périodes subsistent dans l 'édifice actuel.

La petite cour à ciel ouvert, avec à gauche la madrasa Aqbawghawiya et à droite la madrasa Taybarseyya.


L'entrée principale se fait aujourd'hui par Bâb el-Muzayinîn, ou « porte des Barbiers » car les étudiants s'y faisaient autrefois raser ; elle a été construite par Abd er-Rahman Katkhuda au XVIIIe s. De là, on gagne une petite cour sur la gauche de laquelle se dresse la madrasa Aqbawghawiya, construite en 1340 par le prince Aqbagha abd el-Wahed et faisant office de bibliothèque ; à droite se dresse la madrasa Taybarseyya, construite en 1310, avec son mihrâb particulièrement remarquable. Une autre entrée a été aménagée en 1469 par Qayit Bây, surmontée d'un minaret. A l'intérieur de la mosquée s'étend une vaste cour entourée de portiques comprenant plus de 300 colonnes de marbre. La salle de prière, plus large que la cour, s'élève à l'est et est divisée en plusieurs nefs par 80 colonnes ; comme à la mosquée de Damas, la nef centrale plus large que les autres mène au mihrâb, qui conserve une inscription koufique d'origine, bien qu'il ait été remanié à plusieurs reprises. A l'arrière se trouve une salle ajoutée en 1753 par Abd er-Rahman Katkhuda, ce qui est inhabituel. Sur le côté nord de la mosquée se trouve une madrasa qui contient le tombeau de Gawhar es-Siqilli.

La superbe porte de Qayît Bây, d'époque mamluk, et son minaret.

En dehors de la porte principale déjà mentionnée, on trouve d'autres entrées de différentes périodes. Malgré son nom, la porte des Abbassides fut construite tardivement, sous le khedive Abbas Hilmi II (fin du XIXe s.), qui restaura la mosquée ; ouverte sur le côté ouest, elle présente une inscription coranique en lettres dorées. Abd er-Rahman Katkhuda, au XVIIIe s., construisit également la porte des Egyptiens, à l'angle sud, et la porte Haramein. La porte Shurba, située au nord-est de la qibla, doit son nom au fait qu'elle était située près des cuisines où on préparait la soupe et le riz qui étaient distribués aux pauvres. Enfin, la porte Gawhareyya, à l'angle nord, a été construite par Gawhar el-Kinkibani et donne sur la rue Shanawany, face à la mosquée el-Adawy.

La grande cour bordée d'arcades de style persan.

 

L'entrée de la salle de prière sur la cour intérieure.

Nef principale de la salle de prière, avec au fond le mihrâb.


Lien vers le site de la mosquée el-Azhar.



Partager cet article

Repost 0

commentaires