Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

24 septembre 2006 7 24 /09 /septembre /2006 23:56
Dès la construction de la mosquée, le calife fâtimide el-Mu'izz li-Dîn Allah demanda à son ami Ali Ibn en-Nu3mân d'y tenir une halaqah, séance d?enseignement où l?audience se place en cercle, de jurisprudence shiite. Comme le calife, Ali Ibn en-Nu3mân était un Maghrébin de tendance shiite-ismaelite. Sa halaqah se fondait sur el- Ikhtisâr, un ouvrage de jurisprudence shiite écrit par son père. La halaqah commença dès 975, soit fort peu de temps après l'achèvement de la mosquée. Les frères d'Ali Ibn en-Nu3mân poursuivirent cet enseignement, de sorte que cette famille constitua le noyau des premiers enseignants à el-Azhar à l'époque fâtimide.


En 988, le calife fâtimide el-'Azîz Billâh, sur le conseil de son ministre Ya'qûb Ibn Kilis, décida d'organiser l'enseignement dispensé à el-Azhar, fondant ainsi véritablement l'université. Ibn Kilis sélectionna personnellement les enseignants, au nombre de 37, qui étaient rétribués par le gouvernement fâtimide ; ils vivaient dans une maison aménagée pour eux à proximlité d'el-Azhar. L'enseignement y comprenait dès lors la jurisprudence shiite-ismaélite, la grammaire arabe, la littérature et l?histoire.


Au début du XIe s., le calife fâtimide el-Hâkim bi Amrillâh fit construire la mosquée portant son nom et la dota d'une madrasa, Dâr Al-Hikmah (La Maison de Sagesse), chargée de diffuser les croyances shiites-ismaélites ; on y enseignait également la langue arabe, la philosophie, l?astronomie, les mathématiques et la médecine. Alors que l'enseignement dispensé à el-Azhar était public et ouvert à tous, celui de Dâr Al-Hikmah s'adressait plus spécifiquement à des étudiants choisis pour recevoir un enseignement conforme aux préceptes ismaelites. Dès lors, el-Azhar put s'ouvrir à d'autres influences. De brillants savants sunnites vinrent y enseigner, comme les grammairiens al-Hûfî, Ibn-Barakât et Ibn Babshad, le spécialiste des Hadîth Abû 3abd-Allah Al-Qudâ'i et l'imâm Ahmad Ibn Hâshim Al-Misrî, spécialiste des Qira'ât (lectionnaire).

C'est au début du XIXe s. que s'affirme le rôle d'el-Azhar comme principal centre d'enseignement du monde musulman. A la fin du XIXe s. , le khedive Abbas Hilmi II entreprit de réformer l'université d'el-Azhar. Il la dota d'un conseil administratif, d'une bibliothèque centrale, introduisit des cours sur des matières séculières et réglementa le mode d'admission. En 1911 fut organisé le Conseil Suprême d'el-Azhar, dirigé par le recteur.

En 1930 intervinrent de nouvelles réformes, qui établirent la Faculté de Langue Arabe et la Faculté de Théologie, et autorisèrent les « Azhari » à enseigner dans les écoles publiques. Enfin, en 1961, Nasser mit en place une grande réforme qui ajouta les Facultés de Médecine, Ingénierie et d'Agriculture, une Faculté Islamique pour les filles et l'Académie d'Etudes Islamiques.

L'université qui entoure la mosquée existe encore de nos jours et reste une référence dans le monde arabe. Aux enseignements traditionnels se sont ajoutés la médecine, les sciences et les langues étrangères.



Lien vers le site de la mosquée el-Azhar (en anglais).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

:0059: @nne marie :0059: 26/09/2006 06:45

  Un grand coucou du matin ! ! ! ! Bonne journée et gros bisous   @nne marie

Nefred 26/09/2006 12:28

Coucou, ma chère Anne-Marie !
Ca fait du bien de recevoir ton rayon de soleil égyptien quotidien ; j'ai hâte de te retrouver à Hurghada, yâ ukhtî !
Bonne journée, bussa kebir
Nefred

:0059: @nne marie :0059: 25/09/2006 08:48

Juste un coucou pour te souhaiter une belle journée ! ! Bisous   @nne marie

:0059: @nne marie :0059: 25/09/2006 01:01


Les filles en juillet 2005 lors d'une virée au Caire ! ! Un endroit fabuleux, une magnifique architecture et un quartier féérique spécialement en cette période de Ramadan ! ! Bisous du soir @nne marie

Nefred 26/09/2006 12:26

Salâm, yâ ukhtî !
Qu'elles sont mignonnes, tes petites-filles ; elles ont de la chance d'avoir une grand-mère qui les emmène au Caire !
C'est vrai que c'est un très bel endroit, que je ne connais hélas que de l'extérieur ; lors du premier voyage, on nous a lâchés dans le Khân pour fort peu de temps ; cette fois-ci, j'espère que nous aurons le luxe de prendre le temps.
Bussa kebir
Nefred