Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

3 novembre 2006 5 03 /11 /novembre /2006 09:50

Cette reine égyptienne est une figure féminine qui marque, au XVIe s. avant notre ère,  la fin de la XVIIe et le début de la XVIIIe dynastie, et on la surnomme parfois « la mère du Nouvel Empire ». Elle fut en effet l'épouse du roi Taa I Seqenenre, la mère du roi Taa II Seqenenre, et la grand-mère de Kamosis et Ahmosis I. Elle joua semble-t-il un rôle politique et militaire, en particulier dans la lutte contre l'envahisseur Hyksôs. En tout cas un personnage peu ordinaire qui contribua à donner à la reine égyptienne un statut jusque là inconnu.

La reine Tetisheri vue par Winifred Brunton dans les années 1920.

 

Bien que ses parents, Tjenna et Neferu, n'étaient pas des personnages occupant de hautes fonctions et qu'elle ne soit pas de sang royal, Taa I la choisit comme Grande Epouse royale. Il lui octroya de nombreux privilèges qui n'étaient pas auparavant l'apanage des reines d'Egypte, de sorte qu'on peut dire que la figure de cette reine marque aussi la conception de la royauté de son temps. Elle fut la première souveraine à porter la couronne au vautour, ce qui montre l'importance qu'avait dès lors prise le titre de Grande Epouse royale, dont cette couronne était le symbole. Quand son fils Taa II se révolta contre les Hyksôs, Tetisheri a pu jouer un rôle de premier plan en prenant en main la cour, à Thèbes. Taa II sera tué durant une bataille, de même que son successeur Kamosis.

 

Tetisheri ouvrit la voie aux reines qui suivirent :  Ahhotep, fille de Tetisheri et mère d'Ahmosis, joua sans doute un rôle militaire non négligeable dans la lutte contre les Hyksôs, et Ahmose-Nefertari fut la première reine à recevoir le titre religieux de «divine Epouse d'Amon ». Le cas de Tetisheri renforce la position de la Grande Epouse royale sous la XVIIIe dynastie, préparant en quelque sorte le terrain à des femmes comme Hatshepsut, Grande Epouse royale qui devint roi, ou même Nefertiti, qui semble avoir joué un rôle de première importance durant la période amarnienne.

La momie de la cache royale qui pourrait être celle de Tetisheri.

 

On ne sait que peu de choses de la vie de cette reine, en dehors d'un fragment de papyrus mentionnant une donation faite en son nom en Basse-Egypte et des informations apportées par la stèle monumentale qui lui est dédiée à Abydos.

Le stèle dAbydos, avec la reine sur son trône au centre.

 

En effet, ce fut son petit-fils Ahmosis qui acheva d'expulser les Hyksôs d'Egypte. Il fit ériger en l'honneur de sa grand-mère un cénotaphe dans la nécropole d'Abydos au sein de son propre complexe funéraire. Cette structure de briques crues fut découverte en 1902 et contenait, au bout d'un couloir, une stèle monumentale dédiant  une pyramide et son enceinte à Tetisheri ; la structure de briques crues était ainsi la base d'une pyramide, la dernière pyramide élevée pour une reine en Egypte. On a retrouvé des fragments du pyramidion de calcaire. L'ensemble était entouré d'une enceinte de briques de 70 par 90m, ce qui vient confirmer les dires de la stèle. Le sommet de la stèle porte deux représentations de la reine Tetisheri assise sur un trône, coiffée de la couronne au vautour surmontée de deux grandes plumes ; le roi, de chaque côté, lui rend hommage. Le texte indique aussi que Tetisheri possédait un autre cénotaphe à Abydos, qui n'a pas été localisé, ainsi qu'une tombe à Thèbes. Aucune tombe royale n'a pour l'heure pu être attribuée à Tetisheri à Thèbes ; par contre, l'une des momies découvertes dans le corridor de la cache royale DB320 à Deir el-Bahari  pourrait être la sienne, car des bandelettes portant le nom de la reine y étaient associées. Elle serait morte à l'âge respectable de 70 ans.

La statuette du British Museum.

 

Une statuette de calcaire conservée au British Museum,  acquise par le musée en 1890 et portant une inscription mentionnant Tetisheri, est à présent largement considérée comme un faux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

:0026: Théti-Chéri 03/11/2006 21:37

Hooooooo, tu parle de moi, c'est tout mimi lolllll
Bon j'espère que tout est prêt pour mon arrivée demain, accueil en fanfare à la gare, petits fours et champagne dans le hall, limousine dehors (je la veux rose ma limousine) pas la vache, la voiture ptdrrrrrrrr
Gros, gros bisous et à demain ya akhî ;o)

Nefred 04/11/2006 09:51

Aywaaaa ! Je suis prêt, débandeletté et tout et tout. Pour la fanfare, tu vas entendre crier "Thetiiiiiiiiiii !!!" dans le hall de la gare, c'est sûr ; en guise de limousine, tu auras mon vieux chameau, comme tout le monde, mais avec des paillettes parce que c'est plus joli, roses si tu veux (j'ai de la couture en perspective, mais on va y arriver ! lol
Gros gros bisous, et à tout', yâ ukhtî !!!!!
Nefred