Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 08:07
Image Hosted by ImageShack.us  

 

Henri Stierlin, Hadrien et l'architecture romaine, coll. « La démarche des bâtisseurs », éd. Office du Livre, Fribourg (Suisse), 1984. 224 p.

Nous parlions il y a quelque temps de l'empereur Hadrien, au sujet de sa liaison avec le fameux Antinoos. Je vous recommande au sujet de l'apport de cet empereur à l'art romain un excellent ouvrage d'Henri Stierlin. On ne présente plus Henri Stierlin, grand spécialiste de l'architecture bien connu des amateurs d'histoire de l'art. Sous le titre Hadrien et l'architecture romaine, il entreprend une étude des principaux monuments construit par l'empereur, dont le règne marque une apogée de l'architecture romaine. Il commence par résumer la biographie de ce personnage hors du commun, puis replace son oeuvre architecturale dans le contexte de l'histoire de l'architecture romaine et de ses traditions. Cela permet de comprendre à la fois la genèse des réalisations de l'empereur et leur signification pour la civilisation romaine. Il rappelle non seulement l'évolution des formes, mais aussi celle des matériaux.


C'est avec ces informations essentielles pour leur compréhension qu'on découvre ou redécouvre ainsi des chefs-d'oeuvre de l'architecture romaine, comme le Panthéon de Rome ou la villa Hadriana de Tivoli, qui sont étudiés en détail, ou encore le mausolée d'Hadrien, devenu le Château St-Ange. Le tout est admirablement illustré de photographies en couleur, de plans et de reconstitutions qui permettent au lecteur de comprendre ces édifices dans leur aspect originel et leur portée symbolique.


Cet ouvrage présente enfin l'avantage d'être accessible à tous, tout en étant extrêmement précis dans son étude. Les non spécialistes eux-mêmes prendront plaisir à lire ce livre, qui est l'une des références sur l'architecture de cette période.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

:0038: @nne marie :0010: 08/02/2007 23:36

! ! A mardi prochain ! ! ! ! ! Bisous de la terre des pharaons      @nne marie  
 

Nefred 17/02/2007 01:20

Ah, je revois la route entre Louqsor et Hurghada, avec le fameux "rest", et ce désert si magnifique... J'espère que tu as bien profité de ton séjour, yâ ukhtî !
Bisous de Provence
Nefred