Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 18:36

Voici la plus ancienne représentation de Toulon connue à ce jour. Il s'agit d'une miniature turque conservée au musée de Topkapi, à Istanbul, datant du XVIe s. et réalisée à l'époque de Süleyman Ier, connu en France sous le nom de Soliman le Magnifique, par le grand miniaturiste turc Matrakçi Nasuh1 pour l'ouvrage "Siklos ve Estergon ve Istunibegrad", qui relate les campagnes du sultan en 1543.

Elle est incroyablement détaillée et précise. On y reconnaît le mont Faron, à l'arrière de la ville, les deux rivières qui alimentent la ville, le Las et l'Eygoutier, la tour royale, ou Grosse Tour, à l'entrée de la petite rade, le clocher de la cathédrale au milieu des constructions de la ville enserrée dans ses remparts, le rempart longeant la mer avec son môle servant alors de port... Sur le côté gauche, on distingue même le massif du Croupatier, le faubourg d'Entrevignes (devenu le Pont-du-Las), Ollioules sur les rives de la Reppe, les gorges d'Ollioules...

Comment se fait-il, me direz-vous, que la plus ancienne représentation de Toulon soit une miniature turque ? Et surtout comment se fait-il que les Turcs aient peint à cette époque Toulon, qui n'est alors qu'un petit port d'importance mineure ? Petit retour sur l'histoire...

En 1543, provoquant par là un énorme scandale dans tout le monde chrétien, le roi de France François Ier décide de s'allier au sultan ottoman. La flotte française et la flotte turque conjuguent même leurs efforts pour prendre le port de Nice2 ! Pire encore aux yeux de ses contemporains, il autorise la flotte turque à passer l'hiver de 1543-1544 dans le port de Toulon. Les Toulonnais s'affolent, les consuls de la ville tentent de protester, mais rien n'y fait. Et c'est ainsi que le 29 septembre 1543, le grand amiral ottoman Khayr ad-Dîn, dit Barberousse3, arrive à Toulon à la tête des galères ottomanes. Les Toulonnais doivent loger l'amiral et ses 15 000 soldats. La cathédrale de Toulon servira provisoirement de mosquée pour l'amiral ottoman et une partie de la population sqera évacuée vers les villes et villages alentour, en particulier les femmes et les jeunes filles.

Khayr ad-Dîn Barberousse, amiral ottoman...

La flotte ottomane restera à Toulon pendant 6 mois, jusqu'en mars 1544. Il semble que la cohabitation ne se soit pas trop mal passée, même si elle a donné lieu à de nombreuses légendes et traditions. On imagine aisément la surprise et la frayeur des Toulonnais d'alors de découvrir ces Turcs qui étaient à l'époque les maîtres de la Méditerranée. D'autant que les pirates et corsaires turcs étaient craints de tous, car ils enlevaient régulièrement pêcheurs et marchands qui s'aventuraient en mer, exigeant une rançon faute du versement de laquelle les malheureux étaient vendus comme esclaves à Alger...

Cette miniature ottomane, outre le fait qu'elle soit la plus ancienne représentation de Toulon, nous rappelle donc aussi une page singulière de l'histoire de la ville...

Le sultan Soliman recevant Barberousse à Istanbul...

1- Miniaturiste de la Cour ottomane sous Selim et Süleyman.

2- Qui est également représenté par une miniature.

3- Appelé en turc Barbaros Hizir Hayrettin Pacha, en arabe Khizir Khayr ad-Dîn.  Enlevé comme esclave, il deviendra corsaire ottoman, puis Bey d'Alger, avant que Soliman ne l'élève au rang de Grand Amiral de l'empire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nadine de Trans en Provence 19/02/2007 23:50

Bisous

Nefred 21/02/2007 21:18

Gros poutoun d'Ouliéulo, Nadino ! ; )
Nefred