Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

25 février 2007 7 25 /02 /février /2007 18:25

El-Mu'ayyad Sheykh fut acheté comme esclave et amené en Egypte par un marchand auquel il doit une partie de son nom, Mahmûd el-Yazdy. Par la suite, il fut acheté par Barqûq, qui l'affranchit lorsqu'il monta sur le trône, en 1382. Il devint alors échanson de la cour du sultan.

La citadelle de Tripoli, au Liban, dont el-Mu'ayyad fut gouverneur.

Il poursuivit son ascension sous le successeur de Barqûq, Farag, qui le nomma gouverneur de Tripoli, au Liban. Capturé par Timur Lang lorsque celui-ci envahit la Syrie au tout début du XVe s., il parvint à s'échapper et à revenir au Caire. Farag le nomma ensuite gouverneur de Damas, mais il en fut bien mal inspiré ; el-Mu'ayyad projetait de renverser le sultan. Suscitant une révolte, il attira le jeune souverain à Damas et l'assassina.

El-Muayyad assassine le sultan à Damas pour s'emparer du trône.

Dans un premier temps, el-Mu'ayyad, pour légitimer son pouvoir, partage le pouvoir avec le calife abbasside ; mais il le fait assassiner dès 1412 et exerce désormais le pouvoir seul. Comme tous les princes mamlûk, el-Mu'ayyad est un homme plein de contrastes : à la fois tyrannique et pieux, guerrier redoutable mais aussi amateur de musique et de poésie.

La superbe voûte d'entrée de la mosquée d'el-Muayyad.

Il a laissé au Caire un superbe ensemble qu'il a fait élever de 1415 à 1422 dans le style Burgi Mamlûk à l'emplacement d'une prison dans laquelle il avait été enfermé sous le règne de Farag, près de Bâb Zuweyla ; il avait en effet fait le voeu, s'il était libéré, de faire raser la prison et de construire une mosquée à son emplacement. Ce sont les deux minarets de cette mosquée qui surmontent aujourd'hui encore les tours de Bâb Zuweyla.

Les deux minarets de style mamlûk de la mosquée d'el-Muayyad surmontent Bâb Zuweyla, à laquelle elle est adossée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires