Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

5 décembre 2006 2 05 /12 /décembre /2006 07:24

Nefred Sheikh el-Beled est de plus en plus impatient à mesure que le départ approche. Je voudrais déjà être en Egypte !!! Bon, d'un autre côté, on dit que le temps du désir est le plus beau... mais quand même !

Nous avons les horaires d'avion : envol pour Louqsor à 19h00 samedi et retour à 4h00 du matin le 23 à l'aéroport du Caire... si on accepte de revenir en France, ce qui n'est pas encore sûr, hihi ! Theti était déçue sur le coup, bichette, elle a envie de savourer chaque instant en Egypte depuis le temps qu'elle attend ce moment : mafeesh mushkela, yâ Theti, tu vas voir, on va en prendre plein les yeux et se régaler.

Vendredi matin, départ pour Paris, où je vais pouvoir profiter de retrouver mon amie Iorini, puisque le départ ne se fait que lendemain en fin d'après-midi (envol à 19h00). Encore une joie de plus, retrouver ma Iorini, une amie extraordinaire que j'aime très fort.

Nous arriverons donc à Louqsor dans la nuit de samedi à dimanche, avec un spectacle qui risque d'être magnifique que l'arrivée sur la ville illuminée.  Il y a un petit changement au programme, car l'écluse d'Esna est fermée pour tout le mois de décembre ; c'est à Esna que nous retrouverons notre bateau. Cette charmante ville d'Esna où j'ai des souvenirs cocasses... Du coup, nous ferons dimanche la nécropole thébaine le matin et la ville de Louqsor et son temple l'après-midi. Karnak, ce sera pour le second séjour, le matin du jour où nous partirons pour Hurghada... Domi, notre conceptrice du voyage, a dû, la pauvre, s'adapter aux circonstances !

Aller, yalla, au boulot ! Le temps passe plus vite quand on est bien occupé. Je vais retrouver mes dossiers et mes nouveaux collègues de travail...

Bonne journée à tous !

Repost 0
3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 06:30

Pour doter notre jardin d'un soleil éternel et de senteurs exquises, un indispensable est le citronnier... Leymuna gameela, ta peau chauffée par le soleil d'automne apporte une touche de couleur qui ravit nos yeux... avant que tu n'entres dans la composition de quelque plat du soleil....

 

Repost 0
Published by Nefred - dans el-Genena
commenter cet article
3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 06:12

Yalla ! C'est parti, inch Allah ! Ce week-end, préparation de la valise, car l'heure du départ approche. Dans une semaine, Theti et moi serons déjà sur le sol d'Egypte, entamant le périple tant attendu et tant désiré... Tayyeb !

Inutile de vous dire ce que j'écoute en préparant mes malles : de la musique égyptienne, bien sûr ! Les vêtements prennent place sagement dans la valise - rassure-toi Josiane, je n'ai pas oublié ton conseil et j'aurai ma petite laine pour se retrouver au Caire. J'essaie de penser au plus pratique, au moins encombrant, il faut de la place pour ramener des trésors... Theti ukhtî veille à ce que je sois prêt, n'ayez crainte de rien !

Je brûle d'impatience, inutile de préciser là aussi. De retrouver les rives du Nil, les splendeurs de l'Egypte et son peuple accueillant. Mais aussi il me tarde de retrouver Anne-Marie ukhtî à Hurghada, et de réunir le célèbre trio des "Talatas'" ailleurs que sur le net !

Mon double antique, ce cher Kaaper Sheikh el-Beled, s'impatiente lui aussi dans sa vitrine du musée du Caire. J'arrive, yâ akhî !!!

Masr, biladî ath-thâni ! 

Repost 0
1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 06:21

Dans notre jardin, en cet automne clément, quelques fleurs de néflier aux senteurs sucrées qui évoquent l'ailleurs...

Repost 0
Published by Nefred - dans el-Genena
commenter cet article
1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 05:53

Je pense que vous le savez tous : le 1er décembre est la Journée Mondiale de Lutte contre le Sida. L'occasion de rappeler que la vigilance est toujours de rigueur, que l'apparition des trithérapies ne signifie pas la disparition du danger et que le seul moyen de se protéger et de protéger son / ses partenaires est l'usage du préservatif.

En France l'an dernier, plus de 6 000 personnes ont découvert leur séropositivité. Sans préservatif, dites non. Fi des règles hypocrites de la morale et des principes bien pensants : faute de capote, un moment de plaisir peut tourner au cauchemard, une belle histoire d'amour tourner au drame. Face à la vague du "bareback" (en anglais, littéralement : "monter à cru")véhiculée par la pornographie et certaines modes stupides, tant hétéros que gays, au sentiment diffus que le danger est passé, il n'est pas inutile de répéter les règles simples pour se protéger et protéger autrui.

L'occasion aussi de rappeler combien le sujet reste largement tabou, combien les personnes séropositives restent isolées et se heurtent à des problèmes qui ne devraient plus exister. Ne pas oublier non plus que tous ne sont pas égaux devant la maladie et que de nombreux pays voient leurs malades ne pas pouvoir accès aux soins les plus élémentaires ni aux mesures de protection. Que si certains pays prétendent ne pas être touchés par la pandémie, c'est qu'ils ferment les yeux sur le problème. En Egypte, par exemple, on ignore le nombre de personnes contaminées et les autorités sont très frileuses sur la question ; c'est le cas dans la plupart des pays du Mashreq.

Quelques chiffres pour faire réfléchir :

depuis 1981, le Sida a tué plus de 25 millions de personnes.

il y a aujourd'hui dans le monde 11 000 nouvelles contaminations par jour, un enfant est contaminé chaque minute. Le Sida fait encore plus de 3 millions de morts chaque année, dont 500 000 enfants.

39 millions de personnes dans le monde sont aujourd'hui séropositives ou malades du Sida, dont plus de 2 millions d'enfants.

l'Afrique et l'Asie sont les continents où la pandémie fait le plus de ravages.

N'hésitez pas à consulter les sites des nombreuses associations de lutte et de prévention. S'informer et relayer l'information, c'est déjà lutter contre ce fléau. Et c'est le devoir de tous.

Et allez lire l'excellent article de JJ-Tryskel sur son blog dont nous parlerons bientôt.

Repost 0
11 novembre 2006 6 11 /11 /novembre /2006 14:01

Et plus spécialement pour notre amie Anne-Marie, mais que tous devraient apprécier, deux vidéos de Kazem. La première lors d'un concert au profit des enfants et pour la paix. Un très beau moment, sincèrement... Et la seconde, le clip d'une chanson que j'adore, caractéristique de la musique du Moyen-Orient...


 
 
Repost 0
11 novembre 2006 6 11 /11 /novembre /2006 13:50

Et pour continuer à vous faire (re-)découvrir la musique égyptienne, un clip d'Ehab Tawfik avec la chanson "Ya salam", que j'adore. Une pensée particulière pour notre amie Sheryne, qui aime beaucoup Ehab ! ; )

 


 
Repost 0
11 novembre 2006 6 11 /11 /novembre /2006 13:41

Pour le week-end, un clip sympa d'un jeune homme charmant qui devrait ravir ces dames... et ces messieurs aussi, bien entendu !

 


Repost 0
11 novembre 2006 6 11 /11 /novembre /2006 13:30

Ca y est, je vous ai préparé un second diaporama de mon précédent voyage en Egypte, en 2004. Aujourd'hui, Ce sera Abu Simbel, l'un des grands chocs de ce voyage : un lieu magique que nous avons eu la chance de découvrir au petit matin, alors qu'il y avait encore peu de monde... Un lieu que je me réjouis de retrouver le mois prochain, inch Allah.

La musique est elle aussi égyptienne, ça va de soi : c'est "Ana saket" de Hakim...

 


Repost 0
10 novembre 2006 5 10 /11 /novembre /2006 14:10

Comme vous le savez, j'ai entrepris de réaliser un vieux rêve en apprenant l'arabe, à la fois littéral (ou standard) et le masri, l'arabe égyptien. J'ai peu de temps à y consacrer, même si les langues sont une de mes passions, donc je suis loin de pouvoir encore parler couramment. Mais ça avance quand même et je pourrai quand même parler un peu en Egypte, inch Allah !

Je révise donc darre darre ce qui est acquis et je m'attelle à mémoriser les chiffres, ce qui a du mal à rentrer. Ce week-end, petite révision avec mes parents - Maman n'a pas appris grand chose en arabe, elle faisait surtout des cours d'anglais, mais les chiffres, elle connaît, coureuse de sûq oblige ; quant à mon père, comme il travaillait avec des Saoudiens, il maîtrise aussi la chose...

SabaH el-kheir ! sabaH en-nûr ! Esmi Fred, ana faransawi, men Ollioules.... Masr bilâdi eth-thâni... Ezzayak ? Ana bekheir, el-Hamdu li-llah.... Bekam el-gallabeyya ? Be 40 ginê ?! Ghâli 'awi ! ... La 3âyez Hâga, shokran... Momken ashuf ? Ashuf bass ! ... âsef, ma3andîsh fakka... etc.

Surtout que Theti m'a bien prévenu : parler arabe, c'est moi ; elle, elle ne se réserve que le strict nécessaire... hihi !

Pour les hiéroglyphes, on verra plus tard ; malgré le super livre que m'a offert mon frère, je n'ai pas eu le temps de m'y plonger. Ce sera pour la prochaine fois, inch Allah !

Repost 0