Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 17:36

Aujourd'hui, jour pour jour, notre Cité d'Ankhneferkheperoure a ouvert ses portes depuis un an. Une année qui fut riche en échanges et en rencontres, au fil de laquelle nous avons appris à nous connaître et appris les uns des autres...

En un an, ce sont 241 000 pages vues et plus de 78 360 visiteurs, avec un record en mars 2007, qui a atteint à lui seul plus de 48 000 pages vues... Votre bavard serviteur en est tout ému !

Merci à tous de votre fidélité, de vos commentaires et de votre intérêt pour ce projet. J'espère que l'aventure continuera sous les meilleurs auspices.

Repost 0
24 mars 2007 6 24 /03 /mars /2007 07:09

Je ne vous ferai pas un long discours sur la question, je crois que nous en avons déjà parlé. Simplement, ce week-end a lieu comme chaque année l'opération Sidaction ; on peut en penser ce qu'on veut, émettre d'éventuelles critiques, en particulier sur l'attitude des médias : mais c'est avant tout l'occasion de rappeler que ce fléau continue de faire des ravages dont on n'a pas toujours conscience. La recrudescence des contaminations, ainsi que le développement d'autres MST comme la syphilis, montrent qu'il faut continuer à informer. 

Les 2/3 des personnes contaminées dans notre pays sont hétérosexuelles, et pourtant l'idée de "groupes à risques" reste ancrée dans bien des cerveaux.  Nul n'est à l'abri, il ne faut pas cesser de le rappeler. Nous savons tous, par exemple, que la fidélité absolue est un grand principe auquel il arrive dans la vie de ne pas se tenir ; cela n'est pas répréhensible en soi, du moins pas à mes yeux, pour autant que l'on se montre responsable et que l'on ne mette pas ses partenaires en danger. Des pratiques dangereuses ont fait ces dernières années leur apparition, avec une mode des rapports non protégés, en particulier chez les jeunes. Une baisse de la vigilance est observée en parallèle, même dans les milieux très sensibilisés comme les homosexuels.

Une réalité qu'il ne faut pas oublier : on ne guérit pas le Sida. La seule façon de se protéger et de protéger ses partenaires, c'est le préservatif. Un instant de plaisir ne doit plus se transformer ensuite en cauchemar...

Outre l'opération Sidaction, de nombreuses associations oeuvrent toute l'année sur le terrain. Une occasion aussi de rendre hommage à tous ces bénévoles qui ne ménagent pas leur peine dans la prévention et l'accompagnement des malades.

Repost 0
4 janvier 2007 4 04 /01 /janvier /2007 08:42

Vous me connaissez bavard, et là je manque de courage pour écrire. C'est que le retour dans notre froide Europe est difficile. J'ai le plaisir de retrouver ma famille et mes amis, mais quelle corvée de retrouver mon nouveau boulot : exilé dans un bureau isolé, sourires et regards fourbes à tous les étages, rien d'intéressant à faire (en fait, on ne me confie rien du tout, je dois improviser pour ne pas mourir d'ennui...)... Si je n'ai pas compris que je ne suis pas le bienvenu et qu'on s'efforce de me décourager, c'est que je suis idiot...

Heureusement, le chef de service est en vacances, ça m'en fait aussi. En guise de bienvenue, monsieur avait trouvé bon de m'aggresser d'entrée... Quant à celui qui est encore au-dessus de lui (et oui, on multiplie les chefs et sous-chefs, ça permet de diluer les responsabilités...) , il commence à s'affoler, car il voit bien qu'il y a un problème et que je suis loin d'être content. D'où les ronds de jambe avant de filer se réfugier dans son bureau... lol

Bref, rude retour, il va falloir trouver la bonne façon de réagir et de ne pas se laisser faire tout en évitant la casse. Et comme le Nefred est plutôt d'un tempérament bouillonnant, on s'efforce de garder la tête froide et de trouver la meilleure stratégie... Je crois que du point de vue du boulot, le début 2007 s'annonce.... musclé ! lol

Repost 0
31 décembre 2006 7 31 /12 /décembre /2006 23:56

Lorsqu'une nouvelle année commence, on a pour usage de formuler des voeux. Quelquefois de façon presque automatique, machinale, presque sans le penser vraiment ; souvent sincèrement, mais en sachant bien, au fond, que ça ne se réalisera sûrement pas... Ce qu'on appelle des "voeux pieux"...

Pour cette nouvelle année 2007, prenons-nous à rêver que nos voeux pieux puissent devenir réalité. Que le monde soit un peu plus régi avec le coeur et un peu moins avec le portefeuille. Que la paix, l'amour et l'amitié remplacent la haine et la cupidité. Que nous sachions faire de nos différences une richesse et non une raison de s'affronter, que notre soif de connaître s'étende à l'autre dans sa réalité et que notre coeur s'ouvre à lui dans ce qu'il est, et non ce que nous voudrions qu'il soit. Que nous réapprenions à prendre le temps, le temps de vivre, d'être attentif, d'écouter, de regarder ; le temps de goûter à tous les petits bonheurs que la vie nous offre au lieu de courir après des bonheurs illusoires. Que nos mains se tendent sans arrière-pensée vers l'autre qu'on ne voit plus à trop se regarder...

Des voeux pieux, certes... Mais parfois de petits efforts individuels deviennent de grands changements. Et si nous décidions de changer déjà ce qui est dans notre coeur, dans notre vie ? Petite entreprise, mais tous ces petits efforts mis bout à bout pourraient faire naître un grand espoir...

Les enjeux de 2007, nous y aurons notre part. Ce que l'on peut donc souhaiter, c'est que nous saurons saisir l'instant pour faire de notre mieux.

Grosses bises à tous, savourez ces instants auprès de ceux que vous aimez, rêvez car le rêve est la réalité de demain... Et que nos voeux pieux fassent leur chemin.

Repost 0
28 décembre 2006 4 28 /12 /décembre /2006 06:58

Yalla ! Difficile de quitter la chaleur du lit pour affronter le froid et se préparer : un vrai temps à hiberner ! Hier soir, j'ai eu une surprise qui m'a réjoui : j'ai trouvé à Toulon une boutique de produits orientaux dans laquelle on trouve du foul, de la molokheyya, du café turc et tout ce qu'il faut pour se concocter des soirées égyptiennes pour conjurer l'hiver... C'est pas merveilleux, ça ?

Les photos sont transférées sur l'ordinateur, reste à les classer et à corriger les quelques petites imperfections et à vous faire le récit de notre voyage. Theti et moi avons décidé, pour éviter les doublons, de procéder de la sorte : le récit général du voyage, photos à l'appui, se fera sur le blog de Theti. Ensuite, chacun parlera sur son propre blog des anecdotes, de ce qui l'a marqué, de la façon dont il a vécu les choses. De cette façon, nous pourrons vous présenter plus rapidement ce que nous avons vécu en Egypte.

Il faut que je vous avoue aussi que je limite un peu le Net le soir, car il me faut récupérer pour être en forme au travail le lendemain. Juste un petit temps de réadaptation et vous retrouverez le Nefred bavard que vous connaissez... lol

Bon, yalla ! La salle de bain doit être assez chaude à présent, je file à la douche ! Bonne journée à tous, et à très vite !

En avant-première, rien que pour vous et vous faire patienter, les premières images :

Nefred au réveil à Hurghada : un chat qui s'étire...

... et Theti et Nefred à Amarna, surplombant Akhetaton depuis les tombes nord.

Repost 0
5 décembre 2006 2 05 /12 /décembre /2006 07:24

Nefred Sheikh el-Beled est de plus en plus impatient à mesure que le départ approche. Je voudrais déjà être en Egypte !!! Bon, d'un autre côté, on dit que le temps du désir est le plus beau... mais quand même !

Nous avons les horaires d'avion : envol pour Louqsor à 19h00 samedi et retour à 4h00 du matin le 23 à l'aéroport du Caire... si on accepte de revenir en France, ce qui n'est pas encore sûr, hihi ! Theti était déçue sur le coup, bichette, elle a envie de savourer chaque instant en Egypte depuis le temps qu'elle attend ce moment : mafeesh mushkela, yâ Theti, tu vas voir, on va en prendre plein les yeux et se régaler.

Vendredi matin, départ pour Paris, où je vais pouvoir profiter de retrouver mon amie Iorini, puisque le départ ne se fait que lendemain en fin d'après-midi (envol à 19h00). Encore une joie de plus, retrouver ma Iorini, une amie extraordinaire que j'aime très fort.

Nous arriverons donc à Louqsor dans la nuit de samedi à dimanche, avec un spectacle qui risque d'être magnifique que l'arrivée sur la ville illuminée.  Il y a un petit changement au programme, car l'écluse d'Esna est fermée pour tout le mois de décembre ; c'est à Esna que nous retrouverons notre bateau. Cette charmante ville d'Esna où j'ai des souvenirs cocasses... Du coup, nous ferons dimanche la nécropole thébaine le matin et la ville de Louqsor et son temple l'après-midi. Karnak, ce sera pour le second séjour, le matin du jour où nous partirons pour Hurghada... Domi, notre conceptrice du voyage, a dû, la pauvre, s'adapter aux circonstances !

Aller, yalla, au boulot ! Le temps passe plus vite quand on est bien occupé. Je vais retrouver mes dossiers et mes nouveaux collègues de travail...

Bonne journée à tous !

Repost 0
25 novembre 2006 6 25 /11 /novembre /2006 13:58

Un long silence inhabituel pour le bavard que je suis, je sais... Disons que des bouleversements arrivent dans ma vie en ce moment, donc mon calame virtuel s'est tari un instant... Mais ça y est, c'est reparti, me voilà de retour. Le Crabe ressort de sa carapace.

Bientôt le départ pour l'Egypte, inch Allah, le voyage tant attendu est à présent à portée de main ; sheikh el-Beled va se mettre en route pour les rives du Nil. Et du nouveau dans mon travail à partir de la semaine prochaine ; 2006 va se terminer par une note positive qui fait du bien.

Un grand merci à mes fidèles lectrices et lecteurs ; vos commentaires et vos visites me font chaud au coeur. Gros bisous à tout le monde !

Repost 0
10 novembre 2006 5 10 /11 /novembre /2006 14:10

Comme vous le savez, j'ai entrepris de réaliser un vieux rêve en apprenant l'arabe, à la fois littéral (ou standard) et le masri, l'arabe égyptien. J'ai peu de temps à y consacrer, même si les langues sont une de mes passions, donc je suis loin de pouvoir encore parler couramment. Mais ça avance quand même et je pourrai quand même parler un peu en Egypte, inch Allah !

Je révise donc darre darre ce qui est acquis et je m'attelle à mémoriser les chiffres, ce qui a du mal à rentrer. Ce week-end, petite révision avec mes parents - Maman n'a pas appris grand chose en arabe, elle faisait surtout des cours d'anglais, mais les chiffres, elle connaît, coureuse de sûq oblige ; quant à mon père, comme il travaillait avec des Saoudiens, il maîtrise aussi la chose...

SabaH el-kheir ! sabaH en-nûr ! Esmi Fred, ana faransawi, men Ollioules.... Masr bilâdi eth-thâni... Ezzayak ? Ana bekheir, el-Hamdu li-llah.... Bekam el-gallabeyya ? Be 40 ginê ?! Ghâli 'awi ! ... La 3âyez Hâga, shokran... Momken ashuf ? Ashuf bass ! ... âsef, ma3andîsh fakka... etc.

Surtout que Theti m'a bien prévenu : parler arabe, c'est moi ; elle, elle ne se réserve que le strict nécessaire... hihi !

Pour les hiéroglyphes, on verra plus tard ; malgré le super livre que m'a offert mon frère, je n'ai pas eu le temps de m'y plonger. Ce sera pour la prochaine fois, inch Allah !

Repost 0
9 novembre 2006 4 09 /11 /novembre /2006 00:49

Dans un mois jour pour jour, Théti et moi serons à Paris, prêts à nous envoler pour l'Egypte !!! Tayyeb !!! Le compte à rebours a commencé... En général, le dernier mois paraît très long. Deux ans que j'attends ce moment, c'est donc maintenant le temps de l'impatience ! Et Theti pour laquelle c'est le premier voyage ! Et Anne-Marie avec laquelle nous avons hâte de partager de beaux moments !

En même temps, c'est un baume au coeur qui aide à passer outre les tracasseries quotidiennes... Parce qu'il y a des gens qui ont l'art de vous pourrir la vie et de vous piétiner quand ils sentent le moindre signe de faiblesse... Bref, quelques contrariétés de la part de certaines vieilles vipères que je croyais enterrées et de jeunes vipères qui se veulent plus menaçantes qu'elles ne le sont... Vivre au sein d'une petite communauté a aussi ses revers. Enfin, laissons-les pour ce qu'ils sont, ces gens qui se plaisent à nous empoisonner l'existence, non ?

Pensons plutôt aux bonnes choses ; l'avant-goût du voyage avec Théti a été très sympa : attention les yeux, les Masri, on arriiiiive ! Anne-Marie, on arriiive ! lol

Que je vous explique quand même le silence du week-end : Theti et moi avons privilégié la rencontre au sommet, et donc laissé dormir l'ordi'... Bon, c'est vrai que nous avons aussi été si pipelettes que le temps a vite passé.

Repost 0
4 novembre 2006 6 04 /11 /novembre /2006 09:14

Yalla ! Theti est en route pour ici... non sans déboires ! La SNCF lui a joué le coup du convoi à l'égyptienne ! C'est quoi le convoi à l'égyptienne, me direz-vous ? Quand on pose la question : "quand est-ce qu'on part ?" on vous répond : "Bukra, inch Allah ! " Tous ceux qui ont voyagé en Egypte connaissent les fameux convois qui partent quand la police et les militaires le décident... Donc notre Theti s'entraîne ! Maalesh, comme je lui ai dit au téléphone...

Comme elle est dans le train, je peux vous dévoiler une partie du programme : arrivée en gare de Toulon, accueil sous les flashes spécial reportage blog, bussa kebir, bussa kebir, déjeuner en ville, petites courses pour aller acheter du karkadé, du tabac égyptien dans mon soukh préféré dans la vieille ville, découverte de Toulon (très belle ville que je vous présenterai un jour...) et en particulier du lieu d'où est partie l'expédition d'Egypte en 1798 (eh oui, elle est partie de Toulon, on en reparlera), puis route vers Ollioules (8 km), installation chez Nefred et présentation à Minu Ramsès Setepenamon Merybastet, repas égyptien (roz be sha3reyya, baba ghanub wa homos be tahineh, ta3meyya inch Allah) avec musique égyptienne bien sûr, petite shisha et karkadé vautrés dans les coussins orientaux en gallabeyah... Anne-Marie sur MSN, inch Allah ! *

Demain, journée à la campagne chez mes parents, daube provençale par ma maman et pour le goûter basbussa par Nefred. Ensuite... impro ! Bien sûr, entraînement à l'arabe égyptien !

Arrosez le tout d'eau de fleur d'oranger (oui, bon, de côtes de Provence, ou plutôt côtes du Rhône chez mon père,  aussi...) , d'amitié et de fous rires, de rêves d'Egypte et de papotages méditerranéens, d'une pensée pour nos amis, mélangez le tout et vous aurez un week-end haut en couleurs et chaud pour le coeur ! Je vous laisse, je vais ravaler la façade, enlever mes dernières bandelettes et coiffer mon nemès ! Yalla !

* ou alors tu te radines fissa par le premier avion, yâ ukhtî !

Repost 0