Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

28 juin 2006 3 28 /06 /juin /2006 22:01

Comme vous le savez, je suis "monté" ce week-end passer quelques jours dans la capitale, à l'invitation de mon amie Iorini. 10 ans que je n'avais pas remis les pieds à Paris, Iorini a réussi là une véritable prouesse ! J'ai en fait été heureux de retrouver cette ville dans laquelle tant de choses ont changé dans ma vie, je vous raconterai ça à l'occasion... Vincennes, l'île St-Louis avec l'hôtel de Lauzun... et son parc, Notre-Dame (qui a fait peau neuve depuis, en tout cas pour la façade principale), le Marais, Montparnasse, le quartier Latin.... C'est drôle, tout mauvais souvenir était envolé, il n'y avait que de bonnes choses qui revenaient à la surface...

 

Les bagages sont prêts, j'ai réussi à faire un choix... Yalla !

 

 

Le voyage a été rapide... Il faut dire que j'avais peu dormi la nuit précédente et qu'en plus j'avais pris des cachets contre les angoisses pour être bien détendu. Je me suis endormi à peu près au niveau de la Drôme pour me réveiller en arrivant en vue de Paris... non sans avoir fait rire autour de moi en essayant de ne pas ronfler !

 

 Ca y est, le train quitte Toulon ! C'est parti....

 

 

A la gare de Lyon, la foule compacte des Parisiens et des vacanciers ne m'a pas inquiété une seule seconde ; je n'avais qu'un souci : retrouver Iorini. Tout à coup, un meuglement de vache dans mon sac à dos (ben oui, le cri de la vache c'est un appel et celui de la grenouille un message...)  : c'est Iorini qui m'appelle pour savoir où je suis, on s'est manqués. On tombe dans les bras l'un de l'autre, comme si on s'était toujours connus. Il faut que je vous dise que j'ai connue Iorini par le Net, sur le forum gay et lesbien auquel je participe. Iorini est hétéro, mariée et mère de 5 enfants, et elle est militante dans une association de lutte contre l'homophobie ; bel exemple, au passage de générosité pure, car aucun de ses enfants n'est homo, c'est par pure amitié qu'elle prend notre défense et donne de son temps pour que la société évolue. Ca fait pratiquement un an que nous avons ainsi fait connaissance, que nous échangeons des mails, faisons des vidéo-conférences ou nous téléphonons. Une vraie amitié est née et ce week-end, nous n'avions pas vraiement le sentiment de nous rencontrer pour la première fois. Plus d'une fois, Iorini m'a soutenu dans les moments difficiles. Nous avons eu aussi de bons moments de plaisanterie. La vie, en somme, qui prend le pas sur le virtuel...

 

Je vous raconterai à part la Marche des Fiertés, ou Gay Pride, au cours de laquelle nous avons retrouvé d'autres amis du forum. J'ai ramené mon sifflet rose pour jouer la "chagasse" au pays !

 

Le séjour a été bien entendu trop court, mais très intense en amitié et en émotion. Nous avons pris le temps de discuter (nous sommes deux bavardes invétérées !), de parcourir ensemble notre forum favori (oui, oui, je vous assure : il y a chez Iorini plusieurs ordis, c'était trop drôle de surfer en même temps dans la même pièce !) ; et puis j'ai fait connaissance avec sa petite famille, qui a été adorable, avec son univers, tenté de faire ami-ami avec le coq, etc.

 

Lundi soir, nous sommes allés dîner chez des amis qui ont ouvert un restaurant dans le Marais. Là encore, je ne connaissais Fil' que par le Net, mais nous nous sommes tout de suite embrassés comme de vieux amis (en tout bien tout honneur, et puis deux garçons qui se font la bise, c'est tout à fait ordinaire, non ? ) ; par contre, je ne connaissais pas encore son copain, ni leur restau. Nous avons passé une excellente soirée : repas délicieux et raffiné, un couple de lesbiennes très sympas à la table voisine, avec lesquelles nous avons bien déliré mais aussi discuté sérieusement (si, si, des homos qui se retrouvent savent faire autre chose que glousser ! ). Puis Fil' et son copain ont fermé le restau et nous sommes restés à discuter très tard dans la nuit. Une discussion très riche et très forte là encore en amitié et en émotions. Ils sont extraordinaires tous les deux, ça fait du bien de rencontrer des gens comme eux. Je pense bien à vous, les garçons !

 

Au retour, je vous photographie quand même la belle verrière armoriée de la gare St-Charles de Marseille... en fumant enfin une cigarette, la première depuis Paris !

Et puis déjà le temps de repartir. Iorini m'a offert pour le voyage un superbe gâteau au chocolat en forme de coeur et un livre magnifique qui sera un des trésors de ma bibliothèque, en plus du beau carnet qu'elle m'a offert le jour de mon anniversaire pour me remettre à l'écriture. Nous profitons au maximum de ces derniers instants. Puis le quai de gare, les bisous qui n'en finissent pas, la certitude qu'on ne se quitte pas vraiement. Bon, je vous épargne les aléas de la SNCF... 30mn de retard. J'arrive en gare de Toulon, ma mère est là pour m'accueillir. Retour à la maison, nous dînons ensemble. Je suis heureux. J'ai puisé de l'énergie pour avancer, pour travailler sur ce qu'il faut changer dans ma vie pour que ça aille mieux ; l'énergie de vrais amis que le Net m'a permis de rencontrer. C'est pas beau ça ? Qui a dit qu'internet était un lieu sans vie ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nadine 02/07/2006 10:58

Bon Nefred,
Je viens de lire cet épisode, je vais attaquer l'autre...
Que d'émotions se dégagent quand tu racontes...
Bisous de Nadine qui va lire la suite

@nne marie 29/06/2006 11:00

Bonjour ,bonne journée et gros bisous de la terre des pharaons! ! ! @nne marie

Nefred 29/06/2006 21:59

Salâm, yâ ukhtî !
Gros bisous de la terre des cigales paresseuses
Nefred

@nne marie 28/06/2006 23:47

Coucou, heureuse que ton voyage se soit bien déroulé et que tu nous sois revenu en pleine forme.Internet n'est pas que virtuel: je te confirme:j'ai rencontré cette après midi Yvon de marcopolo45 et en décembre, je verrai notre Théti Chéri nationale ! ! ! Gros bisous @nne marie

Nefred 29/06/2006 21:58

C'est vrai ? C'est super ! J'espère que nous nous rencontrerons un jour aussi en vrai, inch Allah !
Bises de Provence
Nefred

Théti-Chéri 28/06/2006 23:39

Coucou,
Quelle belle histoire, j'attend la suite avec impatience ;o)
Très contente de te retrouvée avec nous, tu nous manquais ;o)
Bisous, bisous.

Nefred 29/06/2006 22:01

Allah yekhallîki, yâ ukhtî ! Moi aussi je suis content de vous retrouver !
La suite arrive !
Bisous
Nefred