Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ankh-Neferkheperou-Rê
  • Ankh-Neferkheperou-Rê
  • : Pas de sujet précis, mais un ensemble de rubriques, qui évolueront avec le temps. Même si un accent particulier est mis sur l'Egypte. Ce qui compose mon univers et que je souhaite partager... Des passions, des coups de coeur et des coups de gueule, des ré
  • Contact

Papyrus éphémère

 

 

Création et cadeau de Theti

 

 

 

Fouiller

Texte Libre

 

 

 

 

 

  

Message des Scribes d'Ankhneferkheperourê :

 

Fermeture définitive de la Cité dimanche 27 mai 2007.

Vieux Papyrus

Notre Cité

27 avril 2006 4 27 /04 /avril /2006 17:54

Après Shereen, un chanteur, et non des moindres. Amr Diab est sans doute l'une des plus grandes stars égyptiennes de la chanson et vraisemblablement le chanteur égyptien le plus connu en Occident. Sa discographie est impressionnante, avec un mélange assez réussi de traditions orientales et d'influences occidentales, le tout servi par une voix unique. Physiquement, la maturité va très bien, si on compare les couvertures des vieux albums et les plus récents...

 

 

De son vrai nom Amr Abd-al-Baset Abd-al-Aziz Diab, il est né en 1961 à Port-Saïd, en Egypte. Il commence le chant très jeune, est remarqué dès l'âge de 6 ans et fait des études musicales au Caire. Il rencontre dès le premier album un succès qui ne s'est jamais démenti depuis.

 

Sa discographie est comme je le disais très riche, avec de nombreux albums : le premier en 1983, "Ya Taree" ; "Ghanny Men Albak" (1984), "Hala Hala" (1986), "Khalseen" (1987), "Mayyal" (1988), "Shawa'na" (1989), "Matkhafesh" (1990), "Habibi" (1991), "Ayyamna" (1992), "Ya Omrena" (1993), "Weylomony" (1994), "Rag'een" (1995), "Nour El Ein" (1996) (album qui connaît un succès mondial et contribue à sa renommée internationale), "Awedony" (1998), "Amarain" (1999), "Tamally Ma'ak" (2000), "AKtar Wahed" (2001),  "Allem Alby" (2003), "Leily Nehary" (2004), "Kammel Kalamak" (2005).

 Quelques couvertures choisies :

  Le tout premier album, "Ya Taree" (1983)...

Le second, "Ghanny Men Albak" (1984)...

"Nour el-Ayn", l'album de la consécration internationale (1996)...

La chanson "Nour el-Ayn" inaugure le mélange de musique gitane hispanique et de musique orientale qui aura tant de succès dans les années 1990. On oublie souvent que le titre est d'Amr depuis la reprise d'Alabina avec les Gypsy King.

L'album "Amarein" (1999)...

Le titre "Amarein" propose un mélange de musique hispanique (aux accents cubains dans l'intro et gitans dans la chanson) et orientale ; rythmée et agréable. Le morceau " 'Alby", en duo avec Khaled et Cheb Mami, deux chanteurs algériens bien connus en France, expérimente la rencontre avec le raï.

Mais j'ai choisi de vous parler surtout du dernier album, "Kammel Kalamak". Le premier morceau, qui donne son nom à l'album, reprend la rencontre entre musique orientale et hispanique, avec des accents de guitare électrique et une orchestration atypique ; agréable. "We Maloh" s'inscrit plutôt dans le genre très prisé des chansons douces orientales actuelles, mais avec une nette influence occidentale (piano de l'intro, rythmique, guitare). "We hitayak aih" revient à la musique caractéristique du Proche-Orient, en y ajoutant un léger accent occidental ; excellent. "Aiam we Ben3eshha" est un mélange oriental, occidental et latino-américain ; le tout est intéressant. "Allah La Yehremny Minnak" est plus de la dance orientale, où les accents occidentaux et latino-américains se font plus discrets, plus subtils ; une très bonne chanson. "Oddam Eyounak" est plus franchement marqué par l'influence hispanique et latino, j'avoue moins adhérer. Avec "Aywa Ana 3Aref", c'est une ambiance que je qualifierais de "piano-bar latino à chanteur égyptien" ; là j'avoue ne pas adhérer du tout du tout...  L'album se termine sur "Betkhaby Leh", une ambiance plus "variété internationale" qui assume ses accents orientaux, assez réussi. Dans l'ensemble, c'est un bon album, qui caractérise bien cette particularité d'Amr Diab d'aller explorer des rencontres avec différents genres musicaux d'horizons variés, et un registre se plaçant plutôt dans la douceur  ; on y sent plus de maturité.

Vous l'aurez compris, je ne suis pas un inconditionnel d' Amr Diab, auquel je préfère des artistes au style moins influencé par la variété occidentale. Question de goût. Mais j'aime néanmoins certaines chansons et j'apprécie la voix du chanteur.  Le seul vrai reproche : le danger d'un formatage destiné à toucher les marchés occidentaux.

Enfin, un lien vers le site-officiel d'Amr Diab.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ankh-Neferkheperourê - dans Temple d'Hathor - Musique
commenter cet article

commentaires

@nne marie 28/04/2006 15:45

Mon avis ne serait pas objectif car j'aime tout ce qu'il fait. je trouve qu'il a su comme je te disais pour la turquie, marier le cote oriental avec une touche d'europeen. Mais je prefere de loin Kazem. En vrai,Amr Diab est bien mais Kazem est plus beau.......................mon avis de midinette sur le retour !   Bizzz @nne marie

Ankh-Neferkheperourê 30/04/2006 02:30

Mais cet avis là aussi nous intéresse ! ; )
Je prépare des articles sur les chanteurs libanais, syriens, jordaniens et irakiens... Nous parlerons de Kazem, bien sûr, promis.
Je crois que la principale originalité d'Amr Diab, c'est vrai, c'est la rencontre musicale entre Orient et Occident. Il a d'ailleurs été à ce titre repris et imité.
Bizzz
Nefred

@nne marie 27/04/2006 21:38

j'adore et sais tu que le vidéo clip qu'il a tourné avec tous les enfants fut filmé juste à coté de notre appart et il y a bcp d'enfants de la famille dedans  ! ! ! Bizz @nne marie

Ankh-Neferkheperourê 27/04/2006 22:19

C'est vrai ? Alors, tu l'as vu "en vrai" ! Quelles sont tes titres préférés ? Et comment trouves-tu le nouvel album ?
Bizzz
Nefred

@nne marie 27/04/2006 21:30

Ankh-Neferkheperourê 27/04/2006 22:18

Mais encore ?